Élection des membres du Conseil supérieur de la magistrature : Des magistrats ont voté à Ouagadougou

L’élection des membres du Conseil supérieur de la magistrature (CSM) s’est tenue, ce samedi 29 juin 2024, au Tribunal de grande instance de Ouaga 1. Organisée sous la direction du Secrétariat permanent du Conseil supérieur de la magistrature, cette élection a concerné le vote de quatre grades notamment les magistrats du premier grade, deuxième grade, troisième grade et les magistrats du grade exceptionnel.

Les magistrats sont allés voter, le 29 juin 2024 pour choisir leur représentant au Conseil supérieur de la magistrature. Organisée par grade, les électeurs ont voté un membre titulaire et son suppléant pour siéger au Conseil supérieur de la magistrature. Parmi les grades qui ont concerné cette élection, on peut citer le Collège électoral des magistrats du premier grade, le Collège électoral des magistrats du deuxième grade, le Collège électoral des magistrats troisième grade et le Collège électoral des magistrats du grade exceptionnel. A noter que ces élections se passent dans un contexte de réforme du CSM et ont connu une faible mobilisation des votants.

Au cours de cette activité, Faso7 a pu consulter des résultats dans certains bureaux de vote. Il s’agit du vote au niveau du Collège électoral des magistrats du premier grade où c’est le magistrat Benoît Zoungrana qui a été voté comme titulaire à l’Instance du CSM. Le magistrat Zono Oumarou a été voté comme son suppléant. Quant au vote du Collège électoral des magistrats du grade exceptionnel, on note le vote du magistrat Adama Nana comme titulaire pour siéger au CSM et le vote du magistrat Boureima Sanga, comme son suppléant.

Harouna Kadio, secrétaire général du ministère en charge de la justice et magistrat de premier grade a voté -©Faso7

Harouna Kadio, secrétaire général du ministère en charge de la justice et magistrat de premier grade est venu voter pour désigner le magistrat et son suppléant qui vont siéger au Conseil supérieur de la magistrature. Il a exprimé sa satisfaction de prendre part au vote.

« Moi, je suis allé voter en tant que magistrat de premier grade et par la grâce de Dieu tout c’est bien passé. Nous avons pu élire un membre titulaire et un membre suppléant. Il était important de participer afin de ne pas laisser cette instance là sans représentation du premier grade auquel j’appartiens », a-t-il indiqué.

Un autre magistrat du premier grade qui a accepté garder l’anonymat dit venir voter pour choisir son représentant pour le compte du Conseil supérieur de la magistrature.

« Comme vous l’avez si bien dit, c’est l’élection des représentants des magistrats au CSM et c’est tout à fait normal qu’en tant que magistrat je sois là pour pouvoir élire le représentant de mon grade. Et c’est tout à fait normal que je puisse sacrifier à cette obligation qui est fixée par les textes », s’est-il exprimé.

Lazard KOLA

Faso7

Waongo KOLA

Waongo KOLA est un journaliste burkinabè ayant pour domaine de prédilection les sujets de société, d'économie, de politique et de santé.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page