Burkina Faso : Clap de fin pour le 2e forum de la recherche stratégique

Le 2e forum de la recherche stratégique a refermé ses portes, le vendredi 28 juin 2024, à Ouagadougou. Plusieurs recommandations ont été formulées au cours de ces 48 heures de réflexion.

Après deux jours d’échange autour du thème, « La politique étrangère des Etats d’Afrique à l’aune des reconfigurations géopolitiques », les participants ont formulé des recommandations à l’endroit des premiers responsables du Burkina Faso et des autres pays.

Il s’agit de l’accroissement de la coopération transfrontalière, l’acceptation d’une inclusion de l’hégémonie dans la perspective de la coopération inter-panafricaine, l’appropriation des organisations sécuritaires régionales africaines par les Etats africains et leur autonomisation financière, l’élaboration d’une politique étrangère africaine commune à l’égard des puissances africaines.

Selon Dr Sampala Balima, coordonnatrice générale, ce forum a permis de faire l’évaluation de ces différents bouleversements en cours et leurs impacts sur la politique étrangère des Etats africains.

« Il s’est également agi d’évaluer, d’analyser, la posture et les dynamiques de repositionnement ou de reconfiguration de nos propres politiques étrangères face à ces bouleversements qui interviennent et qui nous impactent », s’est-elle prononcée.

Selon Dr Sampala Balima, coordonnatrice générale, cette rencontre  a permis de faire l’évaluation de ces différents bouleversements en cours et leurs impacts sur la politique étrangère des Etats africains..

A propos du thème de la 2e édition du forum, elle a noté que la reconfiguration géopolitique, a trait à tous les bouleversements en cours, depuis après d’une dizaine d’années, dans l’espace Ouest-africain et dans l’espace africain de manière générale. Au cours de ces deux jours d’échange, il a été noté près de 80 interventions.

Le Président du Conseil d’Administration, Simplice Honoré Guibila, a affirmé sa joie de voir que les échanges, au cours des 48 heures, ont permis de formuler des recommandations, afin de parvenir à des conclusions satisfaisantes.

Selon lui, ces conclusions seront utilement exploitées par les leaders politiques et les hauts responsables des pays respectifs dans le sens de l’anticipation, de la prospective et de l’action au quotidien.

« Nos échanges nous ont permis de nous accorder de manière unanime sur la manière, les modes et les méthodes par lesquelles les pays africains devraient repenser leurs politiques publiques pour redéfinir leur position sur la scène internationale de manière à en tirer le meilleur profit », a-t-il dit.

Selon Simplice Honoré Guibila, PCA du Centre National d’Etude Stratégique, ces conclusions seront  utilement exploitées par les leaders politiques et les hauts responsables des pays respectifs.

En ce qui concerne le Grand Prix de la recherche stratégique lancée en janvier 2024, aucune recherche n’a été primée car, ne répondant pas aux exigences.

« Le jury a décidé de ne pas attribuer de prix cette année en raison des exigences élevées consacrées par les TDR et de la qualité constatée », a expliqué le président du jury, le Pr Augustin Loaga.

En rappel, le 2e forum de la recherche stratégique est placé sous le thème, « La politique étrangère des Etats d’Afrique à l’aune des reconfigurations géopolitiques ». Il a réuni près de 200 participants de plusieurs pays. Il s’agit entre autres du Cameroun, du Niger, du Mali, du Sénégal et du Burkina Faso.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page