Responsabilité Sociale des Entreprises au Burkina Faso : Lancement de la première édition de Vitrine RSE

La première édition de la Vitrine de la Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE), organisée par l’Institut de gestion des risques industriels et de développement durable (INGRIDD), a été lancée le 28 juin 2024 à Ouagadougou. Cet évènement qui se veut être un levier du développement durable connaît une forte participation des entreprises et des participants.

La Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) est un concept essentiel qui vise à intégrer les préoccupations environnementales, sociales et économiques dans les activités des entreprises. La RSE est perçue comme un levier majeur pour bâtir un Burkina Faso plus solidaire et résilient.

Alphonsine Sawadogo, chargée de mission au ministère chargé de la Solidarité nationale, co-président de la présente édition, a souligné que la RSE doit guider les actions pour répondre aux défis actuels du pays, notamment la crise sécuritaire qui a conduit au déplacement massif de populations.

« Nous savons que le gouvernement seul ne peut répondre à tous ces défis. C’est ici, que la responsabilité sociale des entreprises (RSE), prend tout son sens. Les entreprises, en intégrant les principes de la responsabilité sociale dans leurs activités, peuvent jouer un rôle déterminant dans le développement durable et la cohésion sociale », a-t-elle souhaité.

Alphonsine Sawadogo, représentante du ministre en charge de la solidarité nationale-©Faso7

Le Commissaire Général de la Vitrine RSE, Valentin Balma, a insisté sur le rôle déterminant des entreprises dans le développement durable et la cohésion sociale. Pour lui, il est plus que temps de promouvoir les initiatives RSE, et de les mettre en lumière.

« Vitrines RSE, en tant que partenaire, existe pour faire rayonner vos investissements dans le domaine de la RSE au Burkina Faso et vous appuyer au besoin dans l’appui conseils et orientation de vos politiques de responsabilité sociale des entreprises. Nous sommes confiants qu’ensemble, nous pouvons promouvoir non seulement la RSE, mais aussi s’assurer qu’elle sert les différentes parties prenantes et contribue à rendre résilient le secteur de l’environnement, de l’économie et du social », a-t-il souligné.

Valentin Balma, commissaire général de Vitrine RSE-©Faso7

Le ministère chargé de la Solidarité, s’est associé à cette initiative en raison de l’importance de la solidarité, du bien-être et du développement durable, principes fondamentaux de la RSE, selon sa représentante Alphonsine Sawadogo. Elle a exprimé sa conviction que les discussions et les échanges de cette première édition apporteront des solutions concrètes pour relever les défis socio-économiques du Burkina Faso.

La première édition de la Vitrine RSE offre une plateforme pour des panels de discussion, des visites de stands et des concours sur la RSE. Les entreprises les plus méritantes seront récompensées, mettant en lumière celles qui ont excellé dans leurs initiatives de RSE. Elle est parrainée par El Hadj Alassane Koanda, président de la fédération des PME, et co-présidée par le ministère chargé de l’Environnement.

Edwige OUOBA

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page