Centres d’éducation et de promotion sociale et Internats éducatifs : Des élèves primés à l’issue de l’année scolaire

La ministre en charge de la Solidarité nationale, Nandy Somé, a présidé la cérémonie officielle de clôture des activités des Internats éducatifs et des Centres d’éducation et de promotion sociale (CEPS) 2023-2024, ce vendredi 28 juin 2024, à Ouagadougou. Une cérémonie marquée par la remise de matériels aux meilleurs élèves.

« Contribution des Internats d’éducation spécialisée à la consolidation de la paix au Burkina Faso dans un contexte de crise sécuritaire et humanitaire », c’est le thème choisi pour la cérémonie de clôture des Internats éducatifs et des centres d’éducation et de promotion sociale. Cette activité a été marquée par la remise de kits d’installation et d’attestations aux meilleurs élèves.

Les CEPS et les Internats éducatifs offrent un cadre de réinsertion socioprofessionnelle aux enfants à travers la scolarisation et la formation professionnelle, selon Maïmouna Zoma/Traoré, directrice générale de l’Institut d’Éducation et de Formation Professionnelle (INEFPRO).

Par ailleurs, elle a fait savoir que le bilan de l’année scolaire 2023-2024 a été positif au regard du nombre des admis aux examens. Pour cela, Maïmouna Zoma/Traoré a indiqué que parmi les 263 jeunes aptes à l’emploi, 135 viennent des CEPS et 96 des Internats éducatifs. Aussi, s’ajoutent un taux de succès de 100 % au Certificat de Qualification Professionnel (CQP) et au Certificat d’études primaires (CEP) et un taux de succès de 91 % au Brevet d’Études du Premier Cycle (BEPC).

Maïmouna Zoma/Traoré, directrice générale de l’Institut d’Education et de Formation Professionnelle -©Faso7

« Nous agissons sur leur comportement et leur savoir-faire parce qu’il ne s’agit pas de restaurer le comportement. Mais il s’agit de faire en sorte que l’enfant ait une opportunité tant au niveau scolaire qu’au niveau professionnel. A l’aube des vacances, je vous félicite pour les résultats engrangés et je vous invite à ne pas oublier les valeurs inculquées au niveau des centres et de leur pratiquer dans vos domaines de formation », a-t-elle indiqué.

C’est avec une grande joie que les enfants et jeunes des CEPS et des Internats éducatifs ont exprimé leur reconnaissance et leur remerciement au ministère en charge de la famille, à leurs enseignants, éducateurs, encadreurs et moniteurs techniques et formateurs pour leur accompagnement. Ayant la parole au nom de l’ensemble des enfants et jeunes, Dimitri Zombré a rassuré qu’ils seront des citoyens aptes à apporter une pierre à l’édification du Burkina Faso.

« Nous allons, une fois de plus, prouver à nos familles, à la société burkinabè tout entière, que nous avons véritablement changé et que nous sommes aptes à apporter notre contribution au développement du pays, et cela, dans un contexte de crise sécuritaire et humanitaire », s’est-il exprimé.

Une photo de famille des officielles et des lauréats -©Faso7

De son côté, Nandy Somé, ministre en charge de la Solidarité nationale, a félicité les lauréats de l’année 2023-2024 aux différents examens scolaires. A cet effet, elle a fait savoir que la protection des enfants et jeunes en situation d’inadaptation sociale est placée au centre des politiques gouvernementales en vue d’apporter des réponses adaptées à la situation.

« Les réponses apportées aux enfants en situation d’inadaptation sociale en particulier et des autres enfants en difficulté commandent l’implication des autres départements ministériels. C’est pourquoi, je m’engage à renforcer la dynamique actuelle de collaboration avec les autres acteurs étatiques et non-étatiques », a-t-elle indiqué.

Lazard KOLA

Faso7

Waongo KOLA

Waongo KOLA est un journaliste burkinabè ayant pour domaine de prédilection les sujets de société, d'économie, de politique et de santé.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page