Coopération : L’Agence Judiciaire  de l’Etat du Tchad à l’école du Burkina Faso

Le ministre en charge des finances, le Dr Aboubakar Nacanabo, a reçu une délégation de l’Agence Judiciaire  de l’Etat de la République du Tchad, ce lundi 24 juin 2024. Conduite par Mahamat Tadjadine, elle est venue s’enquérir du fonctionnement de son institution sœur du Burkina Faso après moins d’une année de fonctionnement.

Renforcer le fonctionnement de l’Agence Judiciaire du Tchad, tel est l’objectif de la visite de la mission conduite par Mahamat Tadjadine au « Pays des Hommes intègres ». Selon le visiteur, cette sortie doit permettre une meilleure représentation de l’Etat tchadien et de ses démembrements devant la justice.

Il a également reconnu et salué le travail fait par l’AJE du Burkina Faso dans sa capacité à gérer le contentieux de l’Etat, le conseil juridique de l’Etat, l’exécution des décisions de justice et dans tout autre domaine relevant de ses compétences.

« Le choix du Burkina n’est pas le fait du hasard. D’abord, c’est un pays africain qui a les mêmes réalités que le Tchad, et avance en la matière », a-t-il relevé.

Mahamat Tadjadine, Agent Judiciaire du Tchad

Pour sa part, le ministre en charge des finances, le Dr Aboubakar Nacanabo, cette visite de l’Agence Judiciaire de l’Etat du Tchad avec pour but de tirer profit de l’expertise du Burkina Faso est a saluée. Selon les propos du ministre, la réception des homologues tchadiens est « un honneur ».

« C’est véritablement avec plaisir que nous recevons cette délégation. Et tout au long de la semaine, nous allons échanger sur nos pratiques respectives en matière de prétention du contentieux de l’Etat et la gestion de ce contentieux, sans oublier la prise en charge des différentes missions confiées à nos deux agences », a déclaré Karfa Gnanou, l’agent judiciaire de l’Etat du Burkina Faso.

Karfa Gnanou, agent judiciaire de l’Etat du Burkina Faso

La délégation tchadienne va lors de son séjour, assister à des audiences réelles fin de découvrir le mode de fonctionnement de l’agence Judiciaire du Burkina Faso. Elle séjourne au Burkina Faso pour une semaine. Une occasion de découvrir le pays de Thomas Sankara.

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page