Burkina Faso : Une manifestation annoncée devant l’ambassade de France pour exiger sa délocalisation

Les membres de la Coordination nationale des associations de veille citoyenne (CNAVC) ont appelé, ce 27 juin 2024, à un sit-in, le vendredi 28 juin 2024 à partir de 8h pour réclamer le déménagement de l’ambassade de France loin de la Présidence du Faso. La même coordination avait donné jusqu’au 30 juin 2024 à l’ambassade pour se délocaliser.

Ibrahim Kaboré, membre du secrétariat de ladite coordination, a fait comprendre que malgré les appels à déménagement entamés depuis le début du mois de juin, l’ambassade en question ne manifeste pas son intention de se délocaliser ou de considérer les préoccupations des membres de la veille citoyenne.

Il a réitéré comme d’autres de ses camarades que la proximité entre l’ambassade de France et la présidence du Faso n’est pas du genre à garantir une sécurité des autorités de la Transition, notamment le Capitaine Ibrahim Traoré. Il a souligné que la France s’illustre comme un ennemi en hébergeant et offrant des tribunes à des personnes qui sont en conflit avec les autorités de la Transition.

« Pour notre survie, nous devons nous battre coûte que coûte avec la dernière énergie pour délocaliser cette ambassade dans les délais », a-t-il déclaré.

Concernant les actions qui seront posées lors de ce sit-in, les membres de la CNAVC ont indiqué qu’il réservent la surprise pour le Jour-J.

« Nous allons leur demander seulement de partir avec un minimum de dignité. Parce qu’il y a un minimum de relations qui lie entre la France et le Burkina Faso. S’ils refusent, ils vont partir avec la tête basse et la queue entre les pattes », a laissé entendre Larba Yaméogo, membre de la coordination.

Josué TIENDREBEOGO

Faso7

 

 

 

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page