Ouagadougou : Clap de fin des Journées portes ouvertes des instruments traditionnels de la musique dagara

La 1re édition des Journées portes ouvertes des instruments traditionnels de la musique dagara a refermé ses portes, ce dimanche 23 juin 2024, au siège de l’Atelier théâtre burkinabè (ATB). Organisée par ESCOM distribution, cette activité s’est tenue du 21 au 23 juin 2024 et se veut être un cadre de promotion des instruments traditionnels de la culture dagara.

Promouvoir les instruments de la culture dagara, tel est l’objectif voulu par ESCOM distribution à travers l’organisation du premier acte des Journées portes ouvertes des instruments traditionnels dagara.

Durant ces trois jours, ce sont plusieurs activités qui ont été menées, notamment des expositions, visites guidées, ainsi que des jeux d’instruments traditionnels. A noter que le fait marquant de cette cérémonie de clôture est la danse dagara qui s’est rythmée à travers des instruments tels que le balafon, le tambour et la flûte traditionnelle.

Cette activité rentre dans le cadre de la fête de la musique, selon Serge Dabiré, promoteur des Journées portes ouvertes des instruments traditionnels de la musique dagara. Pour lui, cela vise à promouvoir les instruments musicaux dagara et à transmettre à la jeune génération ses savoir-faire et valeurs instrumentales.

Par ailleurs, Serge Dabiré s’est réjoui de la tenue de cette édition du fait de la mobilisation de la communauté Dagara et de la population. « Depuis 2009, nous sommes dans la promotion de tout ce qui est instruments traditionnels Dagara à travers la musique, les jeux concours. En un mot, nous faisons la promotion des instruments traditionnels Dagara. Donc, c’est pour permettre à cette jeunesse-là d’avoir une certaine notion de ce qui compose la musique traditionnelle Dagara », a-t-il indiqué.

Serge Dabiré, promoteur des Journées portes ouvertes des instruments traditionnels de la musique dagara -©Faso7

Présent à cette cérémonie de clôture, Dr Yelmali Clotaire Hien, parrain de cette première édition a salué le promoteur des Journées portes ouvertes des instruments traditionnels de la musique dagara. Pour lui, cet événement offre un cadre de promotion et de valorisation des instruments traditionnels Dagara. A cet effet, il a fait savoir que la culture dagara utilise ces instruments comme des moyens de communication pour des moments de joie, paix et de tristesse.

« Cet événement vise à montrer à nos enfants qui ne vivent pas au village et qui ne connaissent pas les différentes traditions et instruments de chez nous (…) donc, c’est une occasion pour nous aussi d’exposer ces instruments à toute la population de Ouagadougou pour qu’elle puisse découvrir ces instruments musicaux qui font vraiment de la très bonne musique et qui peuvent être utilisés par tout le monde pour produire des bons sons », s’est-il exprimé.

Lazard KOLA

Faso7

Waongo KOLA

Waongo KOLA est un journaliste burkinabè ayant pour domaine de prédilection les sujets de société, d'économie, de politique et de santé.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page