Burkina Faso : L’ANEREE organise une campagne de promotion de ses services

L’Agence Nationale des Énergies Renouvelables et de l’Efficacité Énergétique (ANEREE) organise du 25 au 27 juin 2024 à Ouagadougou, une campagne de promotion de ses services. Il va s’agir de faire connaître la structure et présenter les différentes offres. Selon son directeur général, Tobouré Gandré, cette activité est née du constat que l’ANEREE et ses services restent peu connus des Burkinabè. Il a donné plus de détails sur le rendez-vous, ce vendredi 21 juin 2024.

Le contrôle de la qualité des équipements et installations, l’audit énergétique, l’accompagnement et le suivi-réalisation des ouvrages et infrastructures et les formations des acteurs sont entre autres des services de l’Agence Nationale des Énergies Renouvelables et de l’Efficacité Énergétique (ANEREE). Malheureusement, ils ne sont pas ou sont peu connus de l’ensemble des Burkinabè.

C’est fort de ce constat que la structure a décidé de tenir une campagne de promotion de ses services du 25 au 27 juin 2024 à Ouagadougou. Selon le premier responsable, Tobouré Gandré, les services de l’ANERRE « méritent d’être connus de tous ». L’objectif de cette campagne est donc d’informer et de sensibiliser la population sur les prestations et services offerts par l’agence ainsi que les meilleures pratiques en matière de comportement éco énergétiques.

« C’est une opportunité pour nous d’aller auprès du consommateur, de lui expliquer la portée de nos services et de mieux se faire connaître des populations », a déclaré le directeur général de l’ANEREE. Aussi, il a souligné que cette campagne va se tenir dans 3 villes que sont Ouagadougou, Bobo Dioulasso et Koudougou. La capitale va débuter avant que la campagne ne se déporte sur les autres villes.

De manière concrète, il va s’agir de mener des actions d’information et de sensibilisation des acteurs en énergie renouvelable/efficacité énergétique, réaliser des diagnostics énergétiques gratuits et réaliser des contrôles sur place avec les équipements mobiles du laboratoire. « Toutes ces actions, pensons-nous, contribueraient à améliorer l’accès à l’énergie du plus grand nombre de Burkinabè », a fait savoir Tobouré Gandré.

Se prononçant sur la sécurité énergétique, le directeur général a souligné qu’il faut diversifier les sources d’énergie. Avec l’abondance du soleil, il a indiqué qu’il faut travailler à offrir des équipements et des installations de qualité aux populations.

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page