Burkina Faso : La SONABEL sensibilise ses agents sur les enjeux liés aux maladies cardiovasculaires

La Société Nationale d’Électricité du Burkina (SONABEL) en collaboration avec le Centre de médecine alternative (CMA) a organisé une conférence placée sur la thématique des maladies cardiovasculaires, le 19 juin 2024, à Ouagadougou.

Au cours de cette activité, trois panélistes ont été invités pour se prononcer sur le thème principal, en se basant sur des thèmes secondaires. Cette conférence se veut être un cadre de sensibilisation sur les enjeux liés aux maladies cardiovaculaires, et ce, dans le but de proposer des solutions préventives et curatives au personnel de la SONABEL.

Présente à cette activité, Dr Jeanne d’Arc Kabré, nutritionniste et enseignante-chercheuse à l’université Joseph Ki- Zerbo, s’est prononcée sur la thématique « Les causes racines des maladies chroniques ». Pour elle, les causes liées aux maladies chroniques sont liées à l’environnement, au mode de vie, au stress et aux habitudes alimentaires. Pour cela, elle propose de consommer les aliments vivants, notamment les légumes, légumineux, fruits, tubercules et les crudités.

Dr Jeanne d’Arc Kabré, nutritionniste et enseignante-chercheuseuse à l’université Joseph Ki- Zerbo -©Faso7

« Il faut que chacun prenne sa santé en main (…) pour se prévenir des maladies chroniques non transmissibles. Donc, on peut choisir comme je l’ai dit en salle, de s’organiser en consommateur intelligent. Il faut qu’on s’organise pour qu’on ne nous impose pas ce que nous voulons manger, que nous puissions imposer le marché ce que nous voulions manger », a-t-elle fait savoir.

De son côté, Souleymane Ouédraogo, directeur général de la SONABEL, a indiqué que cette conférence vise à sensibiliser le personnel de la société pour corriger les mauvaises pratiques liées aux maladies cardiovasculaires. A cet effet, il a fait savoir que cela passe par le renforcement des bonnes pratiques du personnel.

Les participants à la conférence sur les enjeux liés aux maladies cardio-vasculaire -©Faso7

« Nous avons une activité assez difficile au niveau de la SONABEL. Les collaborateurs travaillent d’arrache-pied pour fournir un service de qualité. Nous avons des collègues qui travaillent plus de 10 heures par jour et souvent même plus dans un environnement qui est difficile. Donc, c’est pour cela que nous pensons que si nous accompagnons nos collaborateurs à avoir la santé qu’il faut, ça nous permettra d’être beaucoup plus efficaces », a-t-il indiqué.

Il faut noter qu’au cours de cette conférence, la SONABEL a organisé une séance de dépistage du diabète, de l’hypertension et de don de sang au profit des Forces de défense et de sécurité. Ibrahim Guebré, agent à la SONABEL, a indiqué que c’est une fierté pour lui de donner son sang. Il dit donner son sang pour apporter son soutien dans la lutte contre le terroriste et pour sauver des vies.

Une collecte de don de sang organisée au cours de cette activité -©Faso7

« C’est une très belle initiative, car cela permet aux agents de la SONABEL de se retrouver et aussi de participer socialement à l’effort de guerre et sauver des vies », s’est-il exprimé.

Lazard KOLA

Faso7

Waongo KOLA

Waongo KOLA est un journaliste burkinabè ayant pour domaine de prédilection les sujets de société, d'économie, de politique et de santé.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page