Burkina Faso : L’AGETIB présente sa certification ISO 9001 version 2015

L’Agence des Travaux d’Infrastructures du Burkina (AGETIB) a présenté ce mardi 18 juin 2024, à Ouagadougou, son certificat à la norme ISO 9001 version 2015. La cérémonie a été placée sous le patronage du Premier ministre, Apollinaire Kyelem de Tambèla. 

Créée en 2010, l’Agence des Travaux d’Infrastructures du Burkina (AGETIB) a obtenu son certificat ISO 9001 version 2015, ce mardi 18 juin 2024, à Ouagadougou. Ce certificat est un accomplissement significatif de l’AGETIB. Selon le Directeur Général de l’AGETIB, Mathieu Lompo, leur ambition est d’être une agence de maîtrise d’ouvrage déléguée de référence à l’horizon 2028 donnant pleinement satisfaction à leurs clients et parties intéressées.

Il a laissé entendre que l’AGETIB s’est engagée depuis quelques années, dans la démarche qualité afin de favoriser une approche visant à gérer de manière efficace et efficiente les projets qui leur sont délégués et à améliorer leurs performances économiques et financières.

“La certification vous amène dans une certaine discipline de gestion. Vu que vous avez des procédures tranchées et que le personnel aussi est motivé, il est orienté résultat. Vous rationalisez un peu les charges de fonctionnement de l’entreprise et quand vous rationalisez les charges, vous allez faire effectivement des bénéfices”, a-t-il noté.

Le directeur de l’AGETIB a assuré que le certificat n’est pas un objectif final, mais un objectif intermédiaire et fait office d’audit annuel. Avec une durée de 3 ans, ce certificat peut cependant être retiré à une entreprise. “Chaque 3 ans, vous faites encore objet d’audit complet de votre système pour qu’on puisse voir si vous maintenez la dynamique ou si on peut retirer le certificat, mais déjà, au cours des 3 années, l’organisme qui vous a certifié, annuellement, viendra vous auditez pour s’assurer que ce que vous avez écrit, vous continuez à l’appliquer et que vous continuez à intégrer ce qu’on appelle les actions correctives ”, a-t-il affirmé.

Le directeur de l’AGETIB, Mathieu Lompo, a assuré que le certificat n’est pas un objectif final.

Selon le ministre chargé des infrastructures, Adama Luc Sorgho, l’AGETIB a fait honneur au département des infrastructures en devenant la première structure du ministère certifié ISO 9001, version 2015.

“Elle devient, par la même occasion, la plus jeune société d’Etat et la première maîtrise d’ouvrage déléguée publique de notre pays à recevoir cette reconnaissance. Plus qu’une prouesse, la certification, que nous célébrons aujourd’hui est le fruit de plusieurs années de dur labeur et de sacrifices individuels et collectifs”, s’est-il prononcé.

“C’est pour montrer que c’est une entreprise, qui dans son travail fait effectivement un management sérieux et nous avons reçu de la part de cette maîtrise d’ouvrage d’infrastructure de qualité et avec la célérité que nous voulons nous avons pu obtenir beaucoup d’ouvrages et ça, c’est une joie pour nous de présenter aujourd’hui ce certificat parce que quand quelque chose est bien, il faut le dire”, a déclaré le ministre des infrastructures.

« Elle devient, par la même occasion, la plus jeune société d’Etat et la première maîtrise d’ouvrage déléguée publique de notre pays à recevoir cette reconnaissance » (Adama Luc Sorgho, ministre des infrastructures).

Il faut noter que le champ de compétences de l’AGETIB a été élargi sur la gestion d’autres types de projets d’infrastructures de transport, notamment les plateformes logistiques, les chemins de fer et les aéroports. Dans cette dynamique, la société a fait l’objet d’un dédoublement de son capital social le faisant passer de 100 à 200 millions de F CFA, le 7 février 2024.

Au cours de cette cérémonie de présentation de la certification à la norme ISO 9001 version 2015, des attestations de reconnaissance ont été remises aux agents de l’entreprise. D’autres personnes, dont le président de l’AGETIB et le ministre chargé des infrastructures ont reçu des trophées.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page