BAC 2024 :  Le gouverneur de la région du Centre donne le top départ au lycée municipal Vénégré 

Le lancement officiel des épreuves écrites du baccalauréat session 2024 au Burkina Faso s’est effectué, ce mardi 18 juin 2024. Au centre de composition du lycée municipal Vénégré de Ouagadougou, jury 122, le gouverneur de la région du centre, Abdoulaye Bassinga, est allé encourager les différents candidats.

C’est entre stress, angoisse et sérénité, que les candidats au baccalauréat session 2024 du jury 122 ont débuté les épreuves écrites. Pour le compte de la région du centre, ils sont 40 642 candidats répartis dans 158 jurys. A cette occasion, Abdoulaye Bassinga, gouverneur de la région du Centre, est venu livrer un message à l’ensemble des candidats. 

« Nous sommes là avec une forte délégation au nom des membres du gouvernement pour apporter nos encouragements à l’ensemble des candidats au niveau de la région du Centre. Également, encourager toute la communauté éducative pour le travail qu’elle a abattu au cours de l’année scolaire », a-t-il dit.

De ce fait, Abdoulaye Bassinga a exhorté les candidats à œuvrer pour offrir de meilleurs résultats que ceux enregistrés les années précédentes.

Concernant les désagréments constatés lors de la proclamation des résultats à la session 2024 du BEPC, en lien avec un problème de logiciel, Henri Prosper Paré, Directeur régional des enseignements post primaire secondaire du Centre, a expliqué que cela relève de l’aspect nouveau de l’utilisation de cet outil informatique. Par ailleurs, il a rassuré qu’en fonction des difficultés qui seront relevées, des améliorations seront apportées.

« Comme c’est un nouvel outil, il y a ses points forts, il y a également ses points faibles. Les observations qui seront prises sur le terrain avec les acteurs terrains qui utilisent ce logiciel, nous permettrons de corriger certaines insuffisances constatées dans le logiciel », a-t-il précisé.

Bien avant l’issue des résultats, certains candidats de la session 2024 du baccalauréat, à l’image d’Yves Ilboudo, se disent confiant pour l’obtention de leur diplôme. « Je suis confiant. Je suis sûr que cette année, ça va marcher », s’est exprimé Yves Ilboudo.

A l’opposé, Odette Ido, candidate pour sa première fois au baccalauréat, dit s’imaginer l’ampleur de la tâche à accomplir pour obtenir le précieux sésame. « Un peu paniqué, parce qu’on ne sait pas, c’est quel sujet on va avoir. Mais on espère que tout va bien se passer », a-t-elle souhaité.

A cette session 2024, la région du Centre enregistre 30 377 candidats au titre du baccalauréat d’enseignement général, 1 842 au niveau de la série professionnelle et 8 423 candidats pour le compte du baccalauréat technologique.

Cheick Habib Désiré BAYILI 

Faso7 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page