13e édition du Prix burkinabè de la qualité : L’ABNORM annonce les couleurs

L’Agence Burkinabè de Normalisation de la Métrologie et de la Qualité (ABNORM) a organisé, ce jeudi 6 juin 2024, un atelier d’informations et de sensibilisation à Ouagadougou. Organisé au profit des structures publiques et des acteurs du secteur privé, cet atelier a pour objectif de renforcer les capacités des acteurs en matière de normalisation, de certification, mais aussi et surtout le Prix burkinabè de la qualité afin de susciter leur participation.

En vue de susciter la pleine participation de structures publiques et privés à la 13e édition du prix burkinabè de la qualité, l’ABNORM a organisé ce jeudi 6 juin 2024, un atelier d’informations et de sensibilisation.

Selon Abraham Somda, Directeur général de L’ABNORM, le prix burkinabè de la qualité est un concours régulièrement organisé par le ministère du développement industriel, du commerce, de l’artisanat et des petites et moyennes entreprises à travers sa structure.

Son objectif est de récompenser les structures publiques et les acteurs des secteurs privés qui implémentent une démarche qualité au sein de leurs entreprises.

« Nous avons remarqué que les autres éditions, il n’y avait pas assez d’engouement malgré les communications à travers la presse, l’innovation était qu’on puisse faire de porte en porte, organiser des activités dans les différentes régions pour montrer l’importance et donner les innovations qui ont été apportées cette année de telle sorte que ça puisse attirer davantage les structures publiques et privées à participer », a-t-il déclaré.

« Nous avons remarqué que les autres éditions,  il n’y avait pas assez d’engouement », Abraham Somda, Directeur général de l’ABENORM.

En termes d’innovation, le directeur général de l’ABNORM a laissé entendre que dans les  autres années, il y avait des trophées  et reconnaissances en nature. Cette année, au-delà de ces trophées, d’autres entreprises à savoir les petites et moyennes entreprises, ont besoin des prix en numéraire pour leur permettre de booster leur fonctionnement.

“Nous avons introduit des prix en numéraires qui partent de 500 000 F CFA à 1 million, plus des bons de formation pour les petites entreprises, pour la certification de leurs produits et des bons de commande, de communication, de publicité au profit des entreprises qui participent et au profit des lauréats”, a expliqué le DG de l’ABNORM.

Abdou Rahim Kinda, Directeur de la promotion de la qualité à l’ABNORM a signifié que 3 modules seront présentés au cours de cette session de sensibilisation. Il s’agit du module sur la présentation de l’ABNORM, ses missions et ses activités.

“Il y aura un module sur la certification et la normalisation. Nous avons besoin des normes pour pouvoir certifier nos produits et enfin, il y aura le thème central qui est le prix burkinabè de la qualité”, a-t-il ajouté.

Abdou Rahim Kinda, Directeur de la promotion de la qualité à l’ABNORM a signifié que  3 modules seront présentés  au cours de cette session de sensibilisation.

Il faut noter que la 13e édition du prix burkinabè de la qualité est prévue pour septembre 2024. L’appel à candidature a déjà été lancé, et il est attendu 30 à 40 entreprises.

Cette session d’information et de sensibilisation se tient après celles de Bobo-Dioulasso, le 29 avril 2024 et de Koudougou le 7 mai 2024.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page