Examens scolaires au Burkina Faso : Début officiel des épreuves écrites

Le ministre de l’Éducation nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales, Jacques Sosthène Dingara, a donné le top départ des examens scolaires ce mardi 4 juin 2024, à Ouagadougou dans le jury Kamboinsin 3.

Pour le ministre Jacques Sosthène Dingara, ces examens sont le couronnement d’une année scolaire.

“Nous demandons tout simplement que ces élèves restent concentrés, et à l’endroit des parents d’élèves, nous voulons juste les inviter davantage à accompagner les enfants. Ce sont des moments de stress. Nous leur demandons juste de les rassurer et chacun pourra donner le meilleur de lui-même”, a-t-il déclaré.

Le ministre chargé de l’Education nationale , Jacques Sosthène Dingara, accompagné de plusieurs autorités, lançant le début des examens scolaires 2024.

Sur la situation sécuritaire, le premier responsable de l’éducation a rassuré que toutes les dispositions ont été prises et des séances de travail ont été faits avec les deux départements notamment le ministère en charge de la question sécuritaire et celui en charge de la défense.

“Des dispositifs ont été mis en œuvre sur tout le territoire. Nous pouvons rassurer les parents, nous pouvons rassurer les élèves, que des dispositions ont été prises pour que sur l’ensemble du territoire, les examens soient bien sécurisés”, a-t-il souligné.

Avec pour souhait l’admission de tous les candidats, Jacques Sosthène Dingara a précisé que des dispositions ont été prises pour qu’en cas de situations imprévues, des solutions soient trouvées.

Le Jury Kamboinsin 3 accueille 383 candidats en quête du BEPC, notamment 157 filles et 226 garçons, répartis dans 8 salles.

De l’avis de Ousseni Dabiré, président du jury Kamboinsin 3, tout se passe bien. “C’est un honneur de recevoir la visite des ministres. On espère que cet honneur sera une bénédiction pour nos candidats”, a-t-il dit.

« On espère que cet honneur sera une bénédiction pour nos  candidats », Ousséni Dabiré, président du jury Kamboinsin 3.

Entre stress et peur, les candidats au BEPC disent être prêts pour affronter les épreuves. Osias Bancé du Lycée de l’Alliance Chrétienne se sent prêt pour ces examens.

“Je suis un peu stressé, mais ça va. Je suis prêt à affronter les épreuves”, a-t-il affirmé.

L’enfant de troupe A. M Martin Houessinon, dit être peu stressé, mais se sent bien dans l’ensemble. “Je souhaite bon courage et bonne chance à mes camarades et que le seigneur soit avec eux”, s’est-il exprimé.

Le jury Kamboinsin 3 est composé de 383 candidats, repartis en 8 salles.

Le ministre chargé de l’Éducation nationale s’est rendu également dans le centre Kamboinsin A, au jury 8 pour encourager les candidats au CEP. Ce jury accueille 219 candidats.

Il faut noter qu’aux examens du CEP, les candidats du Centre sont au nombre de 81 467. Quant aux élèves déplacés internes, ils sont 1 235 élèves.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page