Burkina Faso : Le digital au cœur du 2e salon international de la pharmacie et de la parapharmacie

La 2e édition du salon international de la pharmacie et de la parapharmacie (Pharma Expo BF)  a ouvert ses portes, ce vendredi 31 mai 2024 à Ouagadougou. Durant 72H, des professionnels de la santé au niveau national, sous régional et international vont réfléchir sur « la pharmacie à l’ère du digital ».

Pour la deuxième fois, les acteurs du domaine de la pharmacie, de la santé et des corps assimilés se réunissent à Ouagadougou pour réfléchir sur l’essor du secteur. Selon le Pr Rasmané Semdé, le président du comité d’organisation du Pharma Expo BF 2024, la présente édition se tient sur conviction de la réussite de la 1re édition.

« La tenue de cette édition traduit la résilience du peuple burkinabè et de notre secteur pharmaceutique (…). Aussi, Pharma Expo BF est un cadre approprié pour les acteurs de partager les connaissances actualisées et nouer des partenariats afin de booster le secteur pharmaceutique et contribuer à une meilleure accessibilité et disponibilité des médicaments et autres produits de santé », a-t-il dit.

Et pour ce faire, des expositions, des rencontres B to B, une conférence inaugurale, des tables rondes et panels, un forum des métiers de la pharmacie et un pitch des porteurs de projets pharmaceutiques sont au menu de cette deuxième édition.

Pour sa part, le président de l’Assemblée Législative de Transition, Ousmane Bougouma, a indiqué que le but de ces 71H est de réfléchir sur la possibilité d’utiliser le digital « de façon responsable » afin de promouvoir les produits de santé et les recherches. Il a souligné que le thème est « pertinent ».

À l’endroit des investisseurs, il a appelé à jeter un regard sur le secteur pharmaceutique, car dit-il, « la souveraineté ne peut se faire sans souveraineté sanitaire ». Ousmane Bougouma a par ailleurs martelé que « l’ALT jouera sa partition afin d’améliorer le cadre législatif pour mettre des investissements dans ce secteur ».

De son côté, le président de l’ordre national des pharmaciens du Burkina Faso, le Dr Nedié  Nao, a laissé entendre que le salon se veut être une vitrine de l’innovation dans le domaine pharmaceutique. Il a aussi relevé la pertinence du thème de cette édition.

« Dans le monde de la pharmacie, le numérique révolutionne les pratiques de la recherche. Aujourd’hui, le digital révolutionne chaque aspect de notre profession », a-t-il dit. Il a également mentionné l’intelligence artificielle et les applications mobiles comme des solutions pour améliorer l’accès au soin et aux produits pharmaceutiques.

« Nous devons veiller à ce que l’innovation numérique soit utilisée de manière éthique et responsable dans le respect de la confidentialité et conformément à la réglementation en vigueur afin de garantir la sécurité », a-t-il lancé.

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page