Ouagadougou : La Chine et le Burkina Faso célèbrent le 6e anniversaire de la reprise de leurs relations diplomatiques

L’ambassade de Chine au Burkina Faso a organisé une cérémonie ce vendredi 17 mai 2024 pour célébrer le 6e anniversaire du rétablissement des relations diplomatiques entre la République populaire de Chine et le Burkina Faso.

Au cours de cette cérémonie à laquelle ont pris part des membres du gouvernement burkinabè, l’ambassadeur de Chine au Burkina, Lu Shan, dans son allocution, a rappelé les actions menées par la Chine dans le cadre de la coopération. Il s’agit entre autres de la construction du CHU de Bobo-Dioulasso, le lancement d’un projet d’adduction d’eau potable, de l’accompagnement logistique des FDS, l’accompagnement de l’initiative présidentielle, la formation des ressources humaines, la construction très bientôt d’une centrale photovoltaïque, l’aide humanitaire.

Par ailleurs, selon l’ambassadeur, dans le cadre d’une coopération gagnant-gagnant, la Chine encourage ses investisseurs vers le marché burkinabè.

« Nous mettons conjointement l’accent sur la promotion de la coopération ouverte. Nous encourageons les entreprises chinoises crédibles et compétentes à investir au Burkina Faso et à procéder au transfert de connaissances et de technologie », a-t-il confié.

Le diplomate chinois a aussi exprimé son souhait du renforcement des relations entre le Burkina Faso et la Chine, en 2024, dans le respect mutuel, et dans le respect du principe d’une seule Chine.

« La Chine et le Burkina Faso partagent une histoire similaire et une amitié naturelle, et tous deux chérissent l’indépendance et la dignité nationales. Nous nous respectons, nous comprenons et nous soutenons mutuellement dans la sauvegarde de la souveraineté nationale et l’exploration de la voie du développement indépendant », a déclaré le diplomate Lu Shan.

Prenant la parole, le directeur de cabinet du ministre en charge des affaires étrangères, représentant le ministre, Sougouri Dieudonné, est revenu sur la nécessité d’avoir autour de soi, des amis sincères lorsqu’on est engagé sur le terrain de la lutte contre le terrorisme et celui du développement.

« On peut affirmer sans emballage que la République populaire de Chine est un grand ami du Burkina Faso », a-t-il soutenu.

En rappel, c’est le 26 mai 2018, que le Burkina Faso et la Chine ont renoué leurs relations diplomatiques après 24 ans d’interruption.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page