Burkina Faso : Clap de fin de la 21e édition de la SNC

Le Premier ministre du Burkina Faso, Me Apollinaire Kyélem de Tambèla, a donné le clap de fin de la 21e édition de la Semaine Nationale de la Culture (SNC), ce samedi 4 mai 2024, à la Maison de la culture, Monseigneur Anselme Titianma Sanon. Une occasion pour les membres du comité d’organisation de faire le bilan de la présente édition.

Du 27 avril au 4 mai 2024, s’est tenue la 21e édition de la Semaine Nationale de la Culture. Durant cette édition, ce sont plusieurs compétitions qui ont été organisées dans les catégories sports traditionnels, art culinaire, littérature, art plastique et art du spectacle. En plus de cela, d’autres activités ont été menées, notamment des conférences, des Master Class, des rues marchandes, des marchés d’arts, des plateaux artistiques off, un village des communautés et la galerie de la gastronomie africaine.

Selon Rimtalba Jean-Emmanuel Ouédraogo, ministre en charge de la culture, la SNC témoigne l’intérêt des participants pour la culture, levier de développement. Se réjouissant de la tenue de cette édition, il a annoncé la tenue de la 22e édition de la SNC prévue en mars 2026.

Il faut noter que plusieurs réflexions ont été menées durant la SNC. Se réjouissant de la tenue de cette édition, le ministre a fait savoir que ces réflexions vont permettre d’envisager des perspectives en vue de meilleures performances.

« Il est déjà temps de nous dire au revoir. En attendant de faire un bilan de l’organisation, je puis vous assurer que les innovations ont contribué à donner un éclat particulier à l’événement et nous pouvons affirmer que nous avons gagné le pari de l’organisation. Je voudrais vous lancer une nouvelle invitation, celle de la 22e édition de la Semaine Nationale de la Culture qui se tiendra en mars 2026 », a-t-il indiqué.

De son côté, Christiane Sanon, directrice générale de la SNC, est revenue sur le bilan de cette 21e édition de la SNC. Il ressort du bilan que ce sont au moins une vingtaine d’activités majeures qui ont été menées sur 22 espaces à travers la ville de Bobo Dioulasso et ont concerné 1 705 artistes.

« Cette édition de la SNC qui a connu un franc succès au regard de l’engouement suscité a sans doute eu des défaillances comme c’est bien le cas dans toute œuvre humaine. C’est donc le lieu pour moi, humblement, de formuler toutes les excuses pour les manquements constatés. Qu’il me soit permis de porter à votre attention que les semaines régionales de la culture auront lieu dans les régions en 2025 en perspective de la SNC 2026 », a-t-elle laissé entendre.

Lazard KOLA

Faso7

Waongo KOLA

Waongo KOLA est un journaliste burkinabè ayant pour domaine de prédilection les sujets de société, d'économie, de politique et de santé.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page