Burkina Faso : Le chargé d’affaires de l’ambassade des États-Unis convoqué

Le chargé d’affaires de l’ambassade des États-Unis à été convoqué par le ministère en charge des Affaires étrangères du Burkina Faso, ce jeudi 2 mai 2024, a informé l’Agence d’information du Burkina (AIB).

La convocation d’Eric P. Whitaker fait suite à la publication d’une déclaration conjointe des Etats-Unis d’Amérique et du Royaume-Uni en lien avec des accusations de massacres de civils, relevées par l’ONG Human Rights Watch (HRW) contre les Forces combattantes burkinabè.

Le diplomate américain s’est vu remettre une note verbale contenant la réaction du gouvernement burkinabè en lien avec la déclaration conjointe publiée par son pays et le Royaume-Uni.

Une note verbale similaire à celle remise au diplomate américain a aussi été envoyée au Haut-commissariat du Royaume-Uni au Burkina Faso avec résidence à Accra au Ghana.

Selon l’AIB, dans sa note verbale adressée aux deux pays, le gouvernement burkinabè a exprimé son étonnement dû au fait que les « Etats-Unis d’Amérique et le Royaume-Uni, habituellement attachés à la rigueur scientifique, réagissent sur la base d’un rapport aux conclusions hâtives ».

Ouagadougou a par ailleurs réitéré que le rapport publié par HRW accusant ses soldats d’avoir massacré des civils est « un pamphlet en manque de crédibilité tant au niveau de la méthodologie de l’enquête que des données utilisées pour aboutir à ses conclusions », toujours selon l’AIB.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page