Bourse : Le Burkina Faso veut lever 120 milliards sur le marché financier de l’UMOA par appel public à l’épargne

Le lancement des souscriptions est prévu en avril prochain sur le compartiment obligataire de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières d’Abidjan (BRVM), place financière commune aux huit États membres.

Cet appel public par épargne (TPBF 6,3% – 2024-2029), au prix unitaire de 10 000 FCFA et à un taux d’intérêt annuel fait 6,3% sur 5 ans, et 6,55% sur 7 ans respectivement, aura pour arrangeur principal et chef de file la Société africaine d’ingénierie et d’intermédiation financières (SA2IF), une SGI fondée en 2022 avec comme co-chefs de file de l’opération la SGI Togo et la SGI Benin.

Cette opération est la première par syndication du Burkina Faso depuis le début de cette nouvelle année 2024. Le produit de cet emprunt obligataire permettrait au trésor public du Burkina Faso de financer les projets prioritaires ciblés ou les investissements prévus au budget de l’année 2024.

Pour rappel, la SGI SA2IF a été constituée en février 2022 avec un capital de 1 milliard de FCFA. Agrée dans la foulée, en août 2022 sous le N°CREPMF/2022/120 du O5 aout 2022 sous le numéro ‘’SGI/2022-02, la société veut contribuer au développement du marché financier de l’UEMOA et aider le potentiel dormant du marché en termes de mobilisation de ressources pour les États et le secteur privé.

 En rappel, la SA2IF assure les opérations classiques d’une SGI (courtage, placement, conservation, gestion sous mandat) et de l’ingénierie financière et se positionne comme une référence en matière de l’accompagnement des entreprises sur le marché financier de l’UEMOA.

N°CREPMF/2022/120 du O5 aout 2022 sous le numéro ‘’SGI/2022-02

(+226) 75 20 01 01 – (+226) 64 36 99 99 – Ouagadougou, Burkina Faso

www.sa2if.com – clients@sa2if.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page