SNC 2024 : C’est parti pour une édition d’expression de sursaut patriotique

Le Président de la Transition, Capitaine Ibrahim Traoré, a procédé au lancement de la 21e édition de la Semaine Nationale de la Culture (SNC), ce samedi 27 avril 2024, au stade Sangoulé Lamizana de Bobo-Dioulasso.

« Culture, mémoire historique et sursaut patriotique pour un Burkina nouveau », c’est sous ce thème que se tient du 27 au 04 mai 2024, la 21e édition de la SNC avec comme pays invité d’honneur le Niger. A travers ce thème, le gouvernement entend faire un regard rétrospectif sur le passé du pays tout en rendant un hommage aux devanciers qui ont fait preuve de sursaut patriotique afin de lutter contre le terrorisme.

Le thème de cette édition, selon Rimtalba Jean Emmanuel Ouédraogo, ministre en charge de la culture, engage les acteurs et professionnels de la culture à réfléchir sur la place et le rôle de la culture dans la construction de la mémoire et le renforcement de la paix et de la cohésion sociale.

« Cette thématique nous invite enfin, en cette période critique de notre histoire, où la cohésion sociale et le vivre ensemble sont mis à rude épreuve par la perfidie des terroristes, à puiser dans nos mécanismes endogènes de prévention et de gestion des conflits pour maintenir la stabilité de notre société. Ces valeurs sociétales traditionnelles ont pendant longtemps constitué le ferment de l’unité de notre peuple », a-t-il indiqué.

Par ailleurs, Rimtalba Jean Emmanuel Ouédraogo a fait savoir que cette biennale est également une tribune d’expression et de valorisation du riche et diversifié patrimoine culturel burkinabè. Pour lui, la tenue de cette édition montre l’affirmation de la volonté de l’Etat burkinabè de faire de la culture un facteur de rassemblement et une tribune de promotion de la créativité. Aussi, il a ajouté que cet événement culturel est un cadre d’expression et de diffusion de la mosaïque culturelle du Burkina Faso.

« Tribune d’expression et de valorisation du riche et diversifié patrimoine culturel de notre pays, la Semaine Nationale de la Culture se veut aussi un cadre privilégié d’échanges et de partages d’expériences entre acteurs et professionnels du monde de la culture », a-t-il laissé entendre.

Lazard KOLA

Faso7

Waongo KOLA

Waongo KOLA est un journaliste burkinabè ayant pour domaine de prédilection les sujets de société, d'économie, de politique et de santé.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page