Burkina Faso : « Nous croyons à ce que dit » le Capitaine Ibrahim Traoré (le Pô Pè)

En marge de la cérémonie de sortie de la 23e promotion des élèves-officiers d’active de l’académie militaire Georges Namoano de Pô, le président de la transition, le Capitaine Ibrahim Traoré a reçu en audience, ce 20 avril 2024, des autorités administratives ainsi que des autorités religieuses et coutumières de la région du Centre-Sud. Le bilan des actions sécuritaires dans la région a fait l’objet des échanges.

La première délégation composée des autorités administratives de la région du Centre-Sud avec à sa tête la gouverneure Massadalo Yvette Nacoulma/Sanou, est d’abord revenue sur la situation sécuritaire dans cette région. Face au Chef de l’Etat, la première responsable de la région dit être satisfaite des résultats engrangés en matière de sécurité. Elle en veut pour preuve la reprise des activités par la population. 

Par la suite, il s’est agi pour la délégation de soumettre des préoccupations en rapport avec le développement du Centre-Sud et aussi des difficultés liées à l’accomplissement de la mission de chaque chef de circonscription administrative. 

Avant de conclure cette audience, Massadalo Yvette Nacoulma/Sanou a fait savoir au Capitaine Ibrahim Traoré la réalisation de plusieurs doléances soumises au cours de son dernier passage. Il s’agit notamment de la mobilité des chefs de circonscriptions administratives, du renforcement des capacités opérationnelles des forces de défense et de sécurité. A cela s’ajoute, l’ouverture de certains postes de sécurité.

« Nous sortons de cette audience satisfaits, motivés et toujours engagés pour l’atteinte des objectifs de la Transition »,  a-t-elle dit.

Terminant les échanges, la gouverneure a notifié la réalisation effective du centre hospitalier régional de Manga et la réfection de la salle polyvalente couronnée par la fin de prospection pour le bitumage de la route nationale N° 29, faisant tous partie des doléances soumises.

A leur tour, les autorités religieuses et coutumières ont réitéré leur reconnaissance au président de la transition vis-à-vis des efforts fournis en matière de restauration de la sécurité. Pasteur Luc Piouyiri, président de la section provinciale de la Fédération des églises et missions évangéliques (FEME), a fait cas du retour des populations dans certaines localités de la région suivi d’un renforcement de capacités des FDS et VDP.

« Vraiment, tout cela nous a donné de la joie », a laissé entendre le pasteur Luc Piouyiri.

« Nous connaissons la manière de parler de notre président, il est direct (…) et nous croyons à ce qu’il dit », a souligné pour sa part Majesté le Pô Pè.

Faso7 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page