Burkina Faso : « Innocenté », Roch Donatien Nagalo réclame des excuses publiques

Le 8 novembre 2022, Roch Donatien Nagalo rendait sa démission de son poste de ministre du Développement industriel, du Commerce, de l’Artisanat et des petites Entreprises. La raison, il est accusé de blanchiment d’argent, de détournement de fonds et de corruption par certains commerçants. Traduit en justice, Roch Donatien Nagalo a été acquitté. Ce jeudi 18 avril 2024, il est revenu sur cette affaire dénonçant « une malice politicienne » visant à le « nuire » et exige des « excuses publiques » de la part de ses détracteurs.

Après plusieurs mois d’audience, la justice a tranché en faveur du Secrétaire général du Syndicat des Commerçants du Burkina Faso (SYNACOMB), Roch Donatien Nagalo, le 13 mars 2024. Du point de vue de la forme, les juges ont trouvé l’affaire prescrite, car elle date de 2015. Toutefois, ils ont ouvert les débats sur le fond et ont fait le constat qu’il n’y avait rien à reprocher à Roch Donatien Nagalo.

Lire aussi : Burkina Faso: Des commerçants manifestent contre la nomination de Donatien Nagalo

 « L’honneur de l’homme vaut mieux que toutes les richesses. Le jour où j’ai été entièrement blanchi, c’était une joie. Je savais que j’étais innocent, mais je ne pouvais pas le prouver moi-même. Il fallait que ce soit la justice qui tranche. C’était un jour comme étant une nouvelle année pour moi et une grâce particulière. J’ai été touché dans mon être intérieur et j’ai retrouvé mes capacités et mes forces, pour agir », s’est réjoui Roch Donatien Nagalo.

S’il est satisfait de ce verdict, il n’oublie pas pour autant ses détracteurs. À leur endroit, il a fait savoir que la décision du tribunal vient conforter son point de vue sur cette affaire. « L’accusation portée à notre endroit relevait d’une malice politicienne. Le président de la transition ne s’était pas trompé pour me nommer ministre du Commerce. Si nous avions été installés et que j’avais joué mon rôle, je pense qu’on aurait pu contribuer », a-t-il déclaré.

 

Lire aussi : Burkina Faso : Le ministre Donatien Nagalo démissionne

Fort de son innocence, Roch Donatien Nagalo a réclamé des excuses publiques de la part de ses détracteurs sans quoi, il les poursuivrait en justice pour diffamation aggravée sur sa personne et sur la SYNACOMB. Il part du principe que c’est sur la place publique que son nom a été traîné dans la boue, il est donc logique que ce soit sur la place publique que ceux qui l’ont accusé reconnaissent leur tort.

Il a affirmé ne pas être dans « une posture de revanche ». Seulement, il exige qu’ils réhabilitent son image auprès de l’opinion publique nationale et internationale.

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page