Mali: Les activités des partis politiques suspendues

Le gouvernement malien a suspendu jusqu’à nouvel ordre les activités des partis politiques et des associations à caractère politique, ce 10 avril 2024, rapporte l’ORTM.

Les raisons d’ordre public et de sécurité ont été avancées pour justifier cette décision. On y ajoute le débat « stérile » sur la fin  de la transition au Mali, alors que celui-ci a été réglé par la Constitution et la charte de la transition, selon le colonel Abdoulaye Maïga, porte-parole du gouvernement.

Le gouvernement ne souhaite également pas que les acteurs politiques constituent un frein au dialogue inter-malien enclenché.

Armande BAZIE (Stagiaire)

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page