Burkina Faso :Le Capitaine Ibrahim Traoré dote l’armée d’une douzaine de drones

Le Capitaine Ibrahim Traoré a réceptionné ce lundi 8 avril 2024, à Ouagadougou, un lot de vecteurs aériens et les a remis  au Ministère de la Défense et des Anciens combattants. Ce matériel vient  renforcer la lutte contre le terrorisme et la reconquête du territoire.  

C’est une douzaine de drones de combat que le Capitaine Ibrahim Traoré a remis ce lundi 8 avril 2024 au ministère de la Défense, selon la Présidence du Faso. Ce matériel est  acquis grâce aux diverses contributions des citoyens burkinabè.

Au cours de cette remise, le Capitaine Ibrahim Traoré a exprimé sa satisfaction de mettre « à la disposition de la défense un certain nombre d’appareils constitués essentiellement de Bayraktar TB2 et des Bayraktar Akinci ». « Tous les tests ont été concluants. C’est donc une fierté de confirmer que ces appareils rejoignent la flotte de l’armée burkinabè », a-t-il déclaré, en rassurant de la performance des nouvelles acquisitions, développées par une société turque.

Ces drones, « sont des appareils très performants, fiables que nous avons actuellement », Capitaine Ibrahim Traoré.

« TB2 n’est plus à présenter. Il fait ses preuves depuis le début de cette guerre et je pense que la nouveauté, c’est Akinci qui a surpassé les capacités techniques que le constructeur avait prévues. On l’a soumis à de fortes épreuves dans ses capacités d’emport, d’endurance, de plafond, de vitesse, de performance, etc. Au cours du test, il a participé à des missions de combat. Ce sont des appareils très performants, fiables que nous avons actuellement », a affirmé le Capitaine Ibrahim Traoré.

Le Président de la Transition a traduit sa reconnaissance à  son homologue turc pour son  soutien pendant cette phase cruciale de son histoire. « Aujourd’hui, nous pouvons dire que la coopération avec la Turquie se porte très bien. Et c’est l’occasion de remercier Son Excellence Monsieur Recep Tayyip Erdoğan, Président de la Turquie, qui a su conduire cette coopération comme il le fallait. C’est ce genre de partenariat dont on a besoin ; sain et sincère », a-t-il remercié.

Il a aussi remercié le peuple burkinabè pour ses contributions diverses qui permettent aux forces armées de monter en puissance pour la défense du territoire. « Tout ce que vous voyez, c’est grâce au peuple que nous pouvons acquérir ces appareils qui vont augmenter notre capacité opérationnelle. L’agrandissement de la flotte permet donc d’intervenir en temps opportun et d’avoir une surveillance permanente », a noté le  Chef de l’Etat.

Le ministre de la Défense et des Anciens combattants, le Général de Brigade Kassoum Coulibaly a rassuré le Président de la Transition du bon usage de ce matériel.  « Nous avons une multitude d’engins de ce type actuellement dans le ciel qui scrutent, qui recherchent pour retrouver et détruire tout ennemi grâce aux contributions des populations », a expliqué le Général Coulibaly.

Ce matériel est  acquis grâce aux diverses contributions des citoyens burkinabè.

 Le premier responsable de la défense a également salué  l’effort des personnes engagées sous contrat, en majorité des étudiants burkinabè, pour la réussite des opérations. « Nous sommes sûrs de ce qu’ils font. Ils sont engagés et qualifiés », a-t-il dit.

L’acquisition de ce matériel s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan stratégique d’équipement des forces armées nationales, selon le Général de Brigade Kassoum Coulibaly a rappelé. « Il reste encore une dernière phase de ce qui était prévu sur ce premier Plan d’équipement », a-t-il ajouté.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page