Burkina Faso : Black Diamond dote des veuves de militaires en matériel

La Direction Centrale de l’Action Sociale de l’armée et des Blessés en Opération (DCASBO) a reçu ce jeudi 28 mars 2024, du matériel de la part de Black Diamond, structure événementielle canadienne. Ce matériel, destiné aux veuves des militaires tombés sur le théâtre des opérations, vise à aider les veuves pour leur permettre de se prendre en charge et de prendre leurs enfants en charge.

Des ustensiles de cuisine, du matériel de coiffure, de pâtisserie et une enveloppe d’argent, constituent le don que la Direction Centrale de l’Action Sociale de l’armée et des Blessés en Opérations (DCASBO) a reçu ce jeudi 28 mars 2024 de la part de Black Diamond, structure événementielle canadienne. D’une valeur estimée à 1 020 000 francs CFA, cette somme a été collectée lors du gala de bienfaisance de la Saint-Valentin le 18 février 2023 à Montréal.

Ce gala de bienfaisance est une initiative de Mariame Djébré et Solange Teïla, deux femmes burkinabè visant aux États-Unis. Les fonds collectés ont servi à l’achat du matériel de travail pour des veuves afin d’assurer la pérennité du financement des études de leurs enfants.

« Nous représentons la structure Black Diamond. Ce qui se passe dans les médias, elles aussi, elles ont été très sensibles et elles ont trouvé qu’il était nécessaire qu’elles pensent à nos sœurs qui sont en larmes. Elles ont voulu faire un geste de solidarité pour accompagner nos braves dames en détresse », a déclaré Lucie Barro, représentante de la structure Black Diamond.

Le don est composé d’ustensiles de cuisine, de matériels pour la coiffure, un four et une enveloppe financière.

Quatre au total, ces veuves entreprennent dans la restauration, la pâtisserie et la coiffure. Elles ont aussi bénéficié d’un coaching de 3 mois par un partenaire des donateurs sur le « Mindest entrepreneurial et la Guérison Intérieure ». Ce coaching est évalué par la structure Black Diamond à 1,5 million de francs CFA.

« Nos différentes actions s’expliquent par la nécessité d’aider ces braves veuves à mieux s’outiller, pour non seulement prendre leur destin en main, mais aussi celui de leurs enfants », ont expliqué les donateurs, Mariame Djébré et Solange Teïla, dans leur mot de remise de don, lu par leur représentante.

Le Directeur Central de l’Action Sociale de l’Armée et des Blessés en Opérations, Colonel-major Kambou Sié Remi, a exprimé sa reconnaissance à la structure Black Diamond. « Ça montre que finalement notre problème est international. Même de loin, les gens sont sensibles à la cause de celle qui a perdu son mari en défendant le territoire national », a-t-il affirmé.

Il faut noter que c’est suite à un article écrit et publié par Faso7 le 5 décembre 2022 que les donateurs sont entrés en contact avec le média pour prendre attache avec ces veuves aujourd’hui bénéficiaires de matériels.

Lire aussi ▶ Burkina Faso : Larmes et combat de veuves de soldats

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page