Burkina Faso : Abdoul Aziz Ouiminga présente sa thèse de doctorat sur la valorisation des déchets issus du matériel solaire

Abdoul Aziz Ouiminga a présenté sa thèse de doctorat, ce samedi 23 mars 2024 à l’Université Joseph Ki-Zerbo. À l’issue de sa présentation, le jury présidé par le Pr Joseph Dieudonné Bathiebo a validé la thèse avec la mention très honorable. Les travaux de l’impétrant ont eu pour thème, « Valorisation des déchets issus du matériel solaire au Burkina Faso : recyclage des composants de modules photovoltaïques usés ».

« Un sujet innovant sortant du cadre habituel », c’est la qualification utilisé par le Pr Joseph Dieudonné Bathiebo pour parler du thème du désormais Dr Abdoul Aziz Ouiminga. « Valorisation des déchets issus du matériel solaire au Burkina Faso : recyclage des composants de modules photovoltaïques usés », c’est sous cet angle que l’impétrant du jour a orienté ses recherches débutées depuis 2019.

Selon ses explications, le choix du thème est parti du constat que le Burkina Faso importe beaucoup de composants de modules photovoltaïques. « De 2010 à 2028, plus de 83 000 tonnes de panneaux photovoltaïques sont entrées sur le territoire burkinabè », a-t-il dit. Une chose qui n’est pas sans conséquence pour l’environnement. Abdoul Aziz Ouiminga a voulu alors fournir des pistes de solution pour la valorisation des déchets provenant des modules solaires.

Les résultats seront utiles pour « la réalisation de grandes usines »

« Les modules solaires font partie des déchets d’équipements électriques et électroniques et comportent des substances dangereuses pour l’environnement, des matériaux peu biodégradables et des matériaux précieux. Cette thèse contribue à la formulation des stratégies pour la valorisation de ces déchets », a-t-il déclaré.

Sur l’importance des résultats obtenus, le nouveau Dr a laissé entendre qu’ils seront utiles pour « la réalisation de grandes usines ». De manière pratique, il a indiqué que l’aluminium des modules a été fondu pour faire des ustensiles de cuisine et le verre réintroduit dans la construction en remplacement du ciment. Le Dr Abdoul Aziz Ouiminga a par ailleurs émis l’idée de mettre en place des unités de recyclage.

Pour sa part, le Pr Joseph Dieudonné Bathiebo, le président du jury, a fait savoir qu’il « est important de faire des thèmes comme ça ». Selon ses dires, la théorie a longtemps occupé de la place dans les unités de formation et il faudra tendre vers le principe « recherches-développement ».

« On peut mettre l’accent d’abord sur les solutions qu’on peut fournir aux besoins que nous avons » (Pr Joseph Dieudonné Bathiebo)

« Cette thèse est très intéressante dans la mesure où il s’agit du traitement des déchets photovoltaïques. Ce sujet est très innovant. Il fait intervenir la récupération des déchets et il rentre dans les objectifs du développement durable. Le candidat a bien évalué ce qu’on peut faire actuellement avec les déchets et c’est une très bonne chose », a-t-il dit.

Revenant sur la nécessité d’orientation vers la recherche-développement, il a expliqué que les résultats sont concrets pour les besoins de développement. « Effectivement, pratique et théorie sont liées, mais on peut mettre l’accent d’abord sur les solutions qu’on peut fournir aux besoins que nous avons. On peut faire de la recherche en physique théorique, mais ce sont des choses qui sont à long terme », a-t-il lancé.

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page