Ouagadougou : Des riverains du secteur 55 lancent la réhabilitation de 6,94 km de voies dégradées

Les travaux de réhabilitation des voies dégradées de l’arrondissement n°12, secteur 55, de la ville de Ouagadougou ont été officiellement lancés, ce samedi 23 mars 2024. Initiée par l’Association pour le développement de Ouagadougou, secteur 55 (ADO 55), cette activité rentre dans le cadre de l’initiative présidentielle pour le développement communautaire.

A l’arrondissement n°12, secteur 55 de Ouagadougou, l’Association pour le développement de Ouagadougou, secteur 55 a répondu à l’appel du Président de la Transition, le Capitaine Ibrahim Traoré, en s’engageant au développement des initiatives locales.

L’association, avec l’accompagnement de la commune de Ouagadougou a entrepris la réfection de trois voies dégradées longues de 6,94 kilomètres au secteur 55. Les travaux vont consister à faire un resurfaçage des voies dégradées à l’aide de béton bitumineux, de réparer la chaussée à travers un nettoyage et de faire le remplissage des nids de poules.

Selon Dr Alamissa Salif Sawadogo, président ADO 55, les travaux de réhabilitation des voies dégradées rentre dans le cadre de l’initiative présidentielle. A cet effet, il a fait savoir que les habitants du secteur 55 se sont mobilisés pour contribuer à la réfection des voies dégradées.

« Au regard de l’état dégradé de nos voies, nous avons pensé que nous pouvons apporter quelque chose et c’est dans ce sens-là que cette initiative est partie et nous avons sollicité l’accompagnement des autorités. Donc, il faut dire que c’est une mobilisation communautaire et nous avons demandé à chaque ménage de contribuer et les sommes varient », a-t-il indiqué.

Une photo de famille lors du lancement des travaux de réhabilitation des voies dégradées du secteur 55 de Ouagadougou -©Faso7

Présente à cette cérémonie, Zalisa Paré/Salamberé, président de la Délégation spéciale de l’arrondissement n°12 de Ouagadougou, a salué les résidents du secteur 55 pour cette initiative. Selon ses propres, les travaux de réfection des voies dégradées vont faciliter la circulation et l’accès aux riverains, d’assurer la sécurité des usagers ainsi que de réduire les charges de réparation des pannes de véhicule dues au mauvais état des voies.

« Il n y a pas point de développement local sans implication et sans participation des populations à la base à travers des projets communautaires. L’État où les collectivités territoriales ne peuvent pas tout faire. Il faut la participation et la contribution de tous les citoyens aux actions d’amélioration du cadre de vie de nos secteurs et quartiers. Et l’association ADO 55 donne, à travers ce beau projet de développement communautaire, un bel exemple de citoyenneté à suivre », s’est-elle exprimée.

Il faut noter que le coût global de la réhabilitation des voies dégradées de l’arrondissement n°12, secteur 55 est de 170 000 000 F CFA. Cette somme sera prise en charge par les résidents du secteur 55 et des personnes de bonnes volontés. Aussi, la commune de Ouagadougou accompagne les travaux à travers la mise à disposition de la logistique.

Lazard KOLA

Faso7

Waongo KOLA

Waongo KOLA est un journaliste burkinabè ayant pour domaine de prédilection les sujets de société, d'économie, de politique et de santé.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page