Lutte contre la malnutrition : l’Alliance nationale pour la fortification dotée en matériel

L’ambassade de la République fédérale d’Allemagne au Burkina Faso et la Fondation Bill & Melinda Gates ont offert du matériel informatique et bureaucratique à l’Alliance nationale pour la fortification (ANF), ce lundi 11 mars 2024, au siège du ministère en charge de la Santé.

C’est un lot de matériel d’une valeur de 35,6 millions de francs CFA dont bénéficie l’ANF. Ce lot est composé de seize ordinateurs portables, seize tablettes, neuf imprimantes multifonction, dix disques dures externes, deux vidéos projecteurs, deux copieurs noir blanc multifonctions, une camera professionnelle, deux microphones, un tripode, une lampe d’éclairage, un ordinateur de bureau grand écran, deux enregistreurs et un appareil numérique.

Ces outils seront partagés entre les organisations membres de l’Alliance, notamment l’Agence Burkinabè de normalisation (ABNORM), l’Agence nationale pour la sécurité sanitaire de l’environnement, de l’alimentation, du travail et des produits de santé (ANSSEAT), la Ligue des consommateurs et le club des journalistes et communicateurs pour la nutrition et la sécurité alimentaire.

Dr Bernd von Münchow-Pohl, chargé d’affaires à l’ambassade de la République fédérale d’Allemagne au Burkina Faso, a précisé que son pays participe à ce don à travers la GIZ, dans le cadre de la composante « fortification » du projet d’amélioration de l’alimentation, de la nutrition et de l’hygiène en milieu familial (PAH). Ce projet est financé par la Fondation Bill & Melinda Gates. « Ces équipements contribueront certainement à l’efficacité des institutions bénéficiaires dans l’exercice de leurs missions. Je leur souhaite donc un très bon usage », a-t-il ajouté.

Le ministre en charge de la Santé, Robert Kargougou, a reçu symboliquement le matériel au nom de l’Alliance. Il a remercié les donateurs pour le geste. Ce matériel contribuera d’une manière générale à améliorer la mise en œuvre des programmes nationaux de lutte contre la malnutrition à travers la disponibilité de données factuelles sur la fortification à grande échelle et l’amélioration globale, selon le ministre.

Les partenaires immortalisent l’évènement-©Faso7

Notons par ailleurs que depuis 2012, le Burkina Faso a rendu obligatoire la fortification en vitamine A de l’huile de coton et la fortification de la farine de blé en fer et en acide folique. « Ces différents pré-mix ou pré-mélanges et CMV désormais inscrits sur la liste nationale des médicaments essentiels et autres produits de santé Edition 2023 viennent confirmer la volonté du Gouvernement à lutter contre cette forme de malnutrition », a souligné le ministre en charge de la Santé.

Le journaliste Ibrahim Bayili, coordonnateur du Club des journalistes et communicateurs pour la nutrition et la sécurité alimentaire, a expliqué que cette dotation est la bienvenue, dans le sens où le club ne dispose pas de moyens financiers nécessaires pour se procurer du matériel de travail, dans le cadre de la fortification à grande échelle des aliments. « Nous sommes heureux de bénéficier de ce don qui va nous permette de faire des productions de qualité », a-t-il déclaré.

Josué TIENDREBEOGO

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page