Crise au Fasofoot : La Fédération ne va pas restituer les 25 % aux clubs, selon Lazare Banssé

En marge de la présentation du nouveau sélectionneur des Étalons, Brama Traoré, Lazare Banssé, président de la Fédération Burkinabè de Football (FBF) est revenu sur l’épineux problème des 84 millions réclamés par les clubs de Ligue 1 et Ligue 2. Pour le président de la FBF, les 25 % ne seront pas reversés aux clubs.

Selon Lazare Banssé, le nœud du problème résidait dans le fait que la FBF n’a pas organisé les championnats de petites catégories. C’est pourquoi les clubs réclamaient le reversement des 84 millions F CFA. Maintenant, dixit Lazare Banssé, le problème sera réglé, car les championnats de petites catégories seront organisés. Conséquence, « cette question de reversement des 25 % est caduque », a-t-il indiqué.

Concernant le timing de l’organisation de la compétition, Lazare concède que cela peut représenter un problème, mais qu’à cela ne tienne, dit-il, « on peut organiser, on va organiser ! Ce débat n’aura plus lieu. Le nouveau protocole règle le péché originel de la ponction des 25 %.(…) Maintenant, si vous voulez des avantages, vous faites des plaidoyers. »

Pascal Yougbaré, le directeur technique national de la FBF, a renchéri en disant que la Fédération doit respecter les cahiers de charge édictés par la FIFA et la CAF pour ne pas perdre certains avantages de ces institutions.

« Nous avons des exigences de la FIFA pour être éligibles à plusieurs programmes de la FIFA. Nous pouvons organiser le championnat en année N +1. Dans le championnat des jeunes, nous pouvons avoir une double périodisation. Cela nous permettrait d’organiser ce championnat pour être en phase. La FIFA à qui nous nous sommes référé, nous a donné l’accord de jouer en année+1 », a-t-il dit.

Toujours sur la question, le président de la FBF a fait savoir que les 84 millions appartiennent à l’Etat, qui décide d’en faire ce qu’il veut. « Nous avons décidé de faire le championnat des petites catégories. C’est d’ailleurs le choix de plusieurs clubs de D3 et des centres de formation. Si les hommes ne veulent pas jouer, on ira voir les femmes jouer. Bientôt, il y aura les petites catégories et on ira les voir jouer. (…) Je vais être clair avec vous, l’accord sur les bourses est un accord entre le ministère en charge des Sports et la FBF », a-t-il lancé.

Le ministère en charge des sports en concertation avec la Fédération Burkinabè de Football a décidé de redéfinir les conditions d’octroi de la bourse. Pour expliquer cette décision, Lazare Banssé a signifié qu’il s’agit d’une stratégie pour éviter les crises à l’avenir. Auparavant tripartite entre, la FBF, le ministère et les clubs, l’octroi des bourses sera bipartite désormais, a laissé entendre Lazare Banssé.

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page