Burkina Faso : Dr Dramane Konaté célèbre ses 30 ans de passion d’écriture et d’engagement pour l’éveil des consciences africaines

L’auteur et écrivain Dr Dramane Konaté a célébré le 7 mars 2024 à Ouagadougou, ses 30 ans au service du Burkina des lettres des arts et des savoirs et d’engagement pour l’éveil des consciences africaines. Témoignages et reconnaissances ont rythmé cette commémoration.

C’est en 1993 qu’est née véritablement la passion de l’écriture chez Dr Dramane Konaté à travers sa participation au concours de scénario lancé par le FESPACO avec son scénario intitulé « Kaïn se meurt ». Dans ce scénario, Dr Dramane Konaté, jeunes étudiant à cette époque, va se lancer dans la dénonciation des difficultés en matière de corvée d’eau que subissent les femmes de cette localité située dans la région du Nord du Burkina Faso.

« Cela veut dire qu’on était quelque peu en avance par rapport à tous les problèmes», a lancé le Dr Dramane Konaté.

Cette passion va encore se renforcer avec la sortie de son premier recueil en 1994 suivie de celui qui a remporté le premier prix du Grand Prix national des arts et des lettres (GPNAL) en roman, nouvelle et théâtre à la Semaine nationale de la culture (SNC) en 1998. « Et depuis lors, je ne cesse d’écrire », dit-il, enchaînant les œuvres à succès dans les différents genres (romanesque, poétique, drame et nouvelle).

En 2011, l’auteur de la nouvelle « La Triade de sang », va créer la Société des auteurs, des gens de l’écrit et des savoirs (SAGES) pour valoriser davantage le métier d’écrivain. Des dires de Dramane Konaté, la célébration de ses 30 ans en tant qu’écrivain est une halte pour lui, pour faire une rétrospective et de voir quel a été l’impact des ses productions littéraires sur la vie de la société. A l’écouter, l’écrivain doit pouvoir mettre sa plume où il y a des difficultés afin de contribuer à apporter la solution.

« La plume doit plonger dans la plaie, la plume doit plonger dans le sang pour rendre compte des réalités. Présentement, nous vivons une situation assez dramatique au Burkina Faso avec les attaques terroristes. Quel rôle l’écrivain devrait jouer ? Et nous avons sorti la Triade de sang avec les premières attaques sur l’avenue Kwamé N’Krumah. Nous avons fictionnalisé de façon à ce que l’on comprenne que le mal est très profond », a-t-il expliqué.

Des invités attentifs au parcours de l’écrivain Dr Dramane Konaté

Le Pr Yves Dakouo, professeur de sciences de langage à la retraite, a tenu à exprimer sa satisfaction vis à vis de la célébration des 30 ans de carrière de cet homme de lettre. Pour lui, cet événement vient redynamiser le secteur en permettant de mettre en lumière des auteurs qui excellent dans leurs métiers. Au-delà des œuvres, explique-t-il, ce sont des moments qui permettent aux lecteurs de faire des « rencontres vivantes » avec l’écrivain.

« C’est un événement qui nous permet de découvrir davantage qui est Dramane Konaté. Et je pense qu’à travers tous ceux que nous avons attendus ce soir, il y a certainement des aspects que nous ne connaissons pas et qui vont permettre de faire l’objet de recherches », s’est-il exclamé.

Cheick Habib Désiré BAYILI, Marie Cécile Anasthasie TAMINI (Stagiaire)

Faso7 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page