8 mars 2024 : « Rire au pluriel » avec El Présidenté et Soum le Sapeur en duo au CENASA

Il est plus commun de voir un duo en complémentaire en musique qu’en matière de comédie ou d’humour. Mais Abdoul Wahab Kaboré alias El Présidenté ou encore Mouss le Tonnerre et Soumaïla Kaboré alias Soum le Sapeur ont décidé de faire autrement. Ils vont se produire le 8 mars 2024 du côté du CENASA lors d’un spectacle dénommé «1+1=0». Pourquoi cette collaboration ? Pourquoi la date du 8 mars ? Quel est le message derrière ce spectacle ? Le duo a répondu à ces questions au micro de Faso7, le jeudi 22 février 2024.

Un duo atypique pour un spectacle inédit, c’est la trouvaille d’Abdoul Wahab Kaboré alias El Présenté ou encore Mouss le Tonnerre et Soumaïla Kaboré alias Soum le Sapeur. Le 8 mars 2024, les deux seront sur la scène du CENASA. En plus de l’exclusivité de la production, un message se cache derrière la date elle-même.

Selon El Présidenté, c’est pour apporter leur pierre à la lutte contre les fléaux de la drogue et de l’alcool qu’ils ont fait le choix de se produire en spectacle le 8 mars 2024, en marge de la Journée internationale de la femme. « C’est notre manière à travers ces personnages de contribuer à lutter contre la propagation de l’alcool et de la drogue. La date du 8 mars a été aussi choisie pour apporter un message aux femmes, à nos mamans », a-t-il lancé.

[Vidéo] : El Présidenté et le Soum le Sapeur invitent les Burkinabè à « Rire au pluriel », le 8 mars 2024

Sur le contenu du spectacle, les deux comédiens d’une manière synchronisée ont annoncé « un rendez-vous exceptionnel ». Selon les propos de Soum le Sapeur, au vu de ce qui est écrit et des répétitions, c’est « évident que ça sera du lourd ». « C’est très difficile de rire de son propre humour, mais nous aux répétitions, on n’arrive souvent pas à tenir. Nous-même, on rit de ce qu’on dit », a-t-il signifié.

Une collaboration éphémère ? Le duo ne l’entend pas de cette oreille. Selon eux, Mouss le Tonnerre et Soum le Sapeur peut perdurer à travers des vidéos ou d’autres spectacles. El Présidenté a laissé entendre que cette « collaboration ne va pas cesser ».

« C’est notre manière à travers ces personnages de contribuer à lutter contre la propagation de l’alcool et de la drogue » (El Présidenté)

« Ce qui est déjà intéressant, c’est de faire quelque chose ensemble. Même avant le spectacle, on collaborait, mais pas de cette manière. Qu’est-ce qui prouve que ça ne sera pas répété sur d’autres projets avec d’autres personnages », s’est-il interrogé avant que Soum le Sapeur n’ajoute que l’entente entre les deux humoristes est « au top ».

Au-delà de cette collaboration artistique à venir, le duo souhaite une implication des ONG et des pouvoirs publics afin de toucher un plus grand nombre de personnes. Selon Soum le Sapeur, « le message passe et c’est visible qu’il est bien accueilli ». « Nous sommes disposés à collaborer avec d’autres entités pour sensibiliser », a martelé El Présidenté.

En entendant l’implication des ONG et des pouvoirs publics dans leur lutte contre les fléaux de la drogue et de l’alcool, Mouss le Tonnerre et Soum le Sapeur donnent rendez-vous au public burkinabè le 8 mars 2024 à partir de 20 h 00 au niveau du CENASA pour le spectacle dénommé 1+1=0. Le prix d’entrée est fixé à 10.000 F CFA. « Venez nombreux pour rire au pluriel et être sensibilisés sur ces fléaux », a glissé le duo.

Basile SAMA

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page