Sénégal : « Suspension provisoire » de l’internet des données mobiles

Alors que des Sénégalais s’insurgent depuis le dimanche 4 février 2024 contre le report de l’élection présidentielle, le ministère en charge de la communication a annoncé une « suspension provisoire de l’internet des données mobiles ».

Cette suspension décidée par les autorités sénégalaises est entrée en vigueur à « partir du dimanche 4 février 2024 à 22 heures ». Les autorités justifient cette mesure par la « diffusion de plusieurs messages haineux et subversifs relayés sur les réseaux sociaux ».

Le lundi 5 février 2024, des contestateurs ont appelé à des manifestations devant l’Assemblée nationale qui doit examiner la proposition de loi controversée du report de l’élection présidentielle.

Lire ➡️ Sénégal : L’Union africaine veut une présidentielle « dans les meilleurs délais »

A noter que le dimanche 4 février, les autorités sénégalaises ont suspendu « temporairement » le dimanche 4 février, le signal de la télévision privée Walf TV, pour « incitation à la violence » à travers ses images sur les protestations contre le report de la présidentielle.  Le groupe Walf a informé sur les réseaux sociaux d’un « retrait définitif de sa licence par l’Etat ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page