Université catholique de l’Afrique de l’Ouest : Un hommage rendu aux anciens étudiants de l’unité de Bobo-Dioulasso

L’Université Catholique de l’Afrique de l’Ouest, unité universitaire de Bobo-Dioulasso (UCAO-UUB) organise du 13 au 14 janvier 2024, la journée des anciens étudiants. Une occasion pour l’université de rendre hommage à ses anciens.

« Hommage aux anciens de l’UCAO-UUB, un jubilé qui renforce la fraternité », c’est sous ce thème  que se tient la journée des anciens étudiants de l’université catholique de l’Afrique de l’Ouest, unité universitaire de Bobo-Dioulasso (UCAO-UUB). Un rendez-vous de réflexion et de fête pour les participants. Selon le président de l’UCAO, le Pr Gaston Ogui Cossi, il est nécessaire qu’entre anciens et nouveaux étudiants de l’UCAO-UUB, se déploie concrètement une action harmonieuse et concertée.

« Pour traduire cette action, une double image s’offre à moi, celle du frère aîné et du frère cadet. Une maison peut-elle prospérer dans une dichotomie entre le frère aîné et le frère cadet? De la même manière, une université peut-elle croître et rayonner sans la symbiose entre les anciens qui l’ont construite et les nouveaux qui l’animent aujourd’hui ? », s’est-il interrogé.

Pour lui,  si la vocation de l’Université Catholique qui est à Bobo-Dioulasso est de former des hommes et des femmes susceptibles de répondre aux défis du monde contemporain, elle ne saurait le faire en mettant entre parenthèses ses anciens étudiants déjà engagés dans la vie professionnelle. D’où la naissance de l’idée d’un réseau des anciens étudiants qui est « une chance et une bénédiction pour l’université ».

 « Ce réseau permettra également d’avoir des référents aussi bien pour l’administration que pour les nouveaux étudiants. Il sera également un creuset pour un accompagnement continu tant sur le plan intellectuel, humain que spirituel », a laissé entendre le Pr Gaston Ogui Cossi.  Pour lui, l’événement de ce jour devra faire tache d’huile au sein de tout le réseau UCAO.

« Ce qui commence ici sans bruit est appelé à contaminer les autres unités universitaires des sept pays qui abritent l’UCAO. Notre Unité universitaire deviendra ainsi l’Unité pilote pour les autres unités du réseau », a-t-il dit avant d’appeler chacun à s’engager fièrement pour le combat de la confiance, de l’attractivité en vue d’une université toujours d’excellence.

Le président de l’UCAO, Pr Gaston Ogui Cossi

Pour Arnaud Serge Isidore Woba ancien étudiant de l’UCAO-UUB, aujourd’hui directeur des affaires financières (DAF) d’une société de la place, cette initiative est salutaire, car, elle a permis aux anciens de revenir sur leurs pas, à la source de l’université. Pour lui,  c’est une fierté d’avoir été « l’un des pionniers de cette université ».

A noter que durant les deux jours, il y’aura en plus du panel, la présentation du projet de partenariat entre l’UCAO et des entreprises de la place et une assemblée générale des alumunis en vue de la création du réseau.

Moussa Koné (collaborateur)

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page