Ouagadougou : Le pont de Boulmiougou à nouveau présentable après une action utile de salubrité

L’association « Être utile et agir utile » et ses partenaires ont procédé, ce 03 janvier 2024, au nettoyage du dépotoir d’ordures du barrage de Boulmiougou, sur la route nationale N°1, axe Ouagadougou-Bobo Dioulasso.

Débarrasser le pont de Boulmiougou et le long du barrage des ordures gisant depuis une décennie, telle était l’objectif des VDP de l’environnement du jour. Pour atteindre cet objectif, les membres de l’association « Être utile et agir utile » et ses partenaires se sont armés d’outils de nettoyage pour s’attaquer à ces lieux transformés en dépotoir par les riverains.

Selon Mahamadi Ouédraogo Alias Mdi, président de l’association « Être utile et agir utile », le besoin de débarrasser ces lieux se faisait sentir au regard du fait que ces ordures contribuent à polluer le barrage ainsi que l’environnement et donnent une mauvaise image à ce quartier. Après plusieurs interprétations, dit-il, il décide de passer à l’action afin de faire œuvre utile.

« On voit que ce n’est pas beau et on sait dit qu’en faisant une action utile ici ça peut être un signal fort pour dire à chacun là où on est faisons quelque chose pour rendre notre ville meilleure et cela participe à notre engagement pour le développement de ce pays », a-t-il souligné.

Le président de « Être utile et agir utile » a tenu à inviter les populations à toujours apporter leur pierre dans la construction d’un Burkina Faso meilleur. De ce fait, son message à l’endroit des riverains est que « Nous salissons moins et que nous nettoyons beaucoup ».

Mahamadi Ouédraogo Alias Mdi (au milieu) -©Faso7

« En tant que Burkinabè nous devrons faire en sorte que notre environnement soit propre parce que cela y va de la qualité de notre vie et cela y va de notre espérance de vie », a ajouté Mdi.

Parmi les partenaires de « Être utile et agir utile », figure l’initiative présidentielle pour le développement communautaire qui œuvre pour la recherche de solutions endogènes en matière de travaux d’infrastructures, d’amélioration du cadre de vie et du renforcement des capacités des populations.

De l’avis de Elie Sawadogo, chef de service de maîtrise d’œuvre sociale à l’agence municipale des grands travaux, agence d’exécution de l’initiative présidentielle, l’association a fait œuvre utile en ce sens qu’elle s’aligne sur la même lancée que la vision du Président du Faso. L’initiative vise à apporter un appui technique et matériel aux associations à l’instar de « Être utile et agir utile ».

« Nous avons envoyé une tractopelle pour les gros tas d’ordures, des camions qui vont prendre les déchets et les envoyer au centre de tri et de nous-même physique, on a mis la main à la pâte », a-t-il terminé.

Cheick Habib Désiré BAYILI (Stagiaire)

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page