Ouagadougou : Deux réseaux de présumés malfrats démantelés

La Police nationale a annoncé ce 27 décembre 2023 avoir réussi à démanteler deux réseaux de présumés malfrats opérant dans plusieurs quartiers de la ville de Ouagadougou, dont Tampouy, Kamboinsin, Nonsin et Tanghin.

C’est grâce à la collaboration active des populations que les enquêteurs du Commissariat de Police de l’Arrondissement n°03 (CPA n°03) ont réussi à démanteler les deux gangs, a précisé la Police nationale.

Les membres du premier groupe, selon les informations fournies, ciblaient principalement la gente féminine circulant sur des engins à deux roues pendant la nuit. Leur mode opératoire impliquait l’utilisation d’armes à feu avec lesquelles ils effectuaient des tirs de sommation pour contraindre les victimes à s’immobiliser, avant de voler leurs biens et de confisquer leurs motos. Les objets de valeur étaient ensuite vendus, et les gains étaient partagés entre les membres du groupe.

Quant au second groupe, ses membres effectuaient des promenades nocturnes dans la ville, ciblant les véhicules sans surveillance stationnés aux abords des voies, devant les maquis ou les domiciles. Leur objectif était de briser les vitres et de s’emparer de tout bien trouvé. Les objets volés étaient ensuite écoulés sur le marché par le biais de receleurs. « Ceux emportés qui ne pouvaient être vendus étaient tout simplement jetés dans la nature », lit-on dans le communiqué.

Cette opération a permis la saisie de quatre pistolets automatiques, des munitions, des motos, des ordinateurs portables, des téléphones portables, ainsi que divers documents.

La Police Nationale souligne l’importance de la vigilance citoyenne et encourage les propriétaires de véhicules à adopter des mesures de sécurité essentielles, telles que ne pas laisser d’objets de valeur à la vue dans les véhicules en stationnement, se munir de dispositifs d’alarme, toujours verrouiller les véhicules en les quittant, et choisir des emplacements sécurisés pour le stationnement.

En rappel, les numéros verts 17, 16 et 1010 restent disponibles pour signaler tout comportement suspect.

Josué TIENDREBEOGO

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page