Burkina Faso : ISOC-BF organise la première édition de « Internet Security Forum »

Dans le cadre de ses activités annuelles, ISOC-BF (Internet Society Chapitre du Burkina Faso) association de droit Burkinabé dont la vocation est la promotion et la coordination du développement des réseaux et de l’internet au niveau national, a organisé la première édition de « Internet Security Forum », Forum sur la sécurité de l’Internet dont la présente édition a exploré les défis de la digitalisation des services administratifs et financiers dans un pays comme le Burkina Faso.

La digitalisation des services faisant référence au processus de dématérialisation des opérations et des procédures en utilisant des technologies numériques, présente de nombreux avantages tels que :

⮚ L’amélioration de l’efficacité opérationnelle en limitant les tâches manuelles.

⮚ La réduction des erreurs humaines,

⮚ Le gain de temps et productivité,

⮚ L’économie de ressources,

⮚ La bonne gestion du flux

⮚ L’amélioration de la transparence et la traçabilité des opérations limitant ainsi les risques de corruption et d’abus de tout type.

Le vice-président d’internet society chapitre du Burkina , expliquant le bien fondé du forum dans notre contexte digitalisation des services

Cette approche vise à éliminer les pratiques bureaucratiques obsolètes, à réduire les possibilités de manipulation et à faciliter l’accès équitable aux services pour tous les citoyens.

Cependant, la digitalisation des services soulève des défis dont la nécessité de garantir la sécurité des données et la mise en place des mesures de protection appropriées pour prévenir les cyberattaques ainsi que les atteintes à la protection de la vie privée.

C’est, dans ce contexte, que l’initiative est partie de la volonté du bureau exécutif d’ISOC Burkina avec l’accompagnement de ses partenaires tels que Internet Society Foundation et le Ministère de la Transition Digitale, des Postes et des Communications Electroniques, d’organiser cette 1ère édition “Internet Security Forum” pour sensibiliser les acteurs sur les défis de la digitalisation et, les former et échanger sur les bonnes pratiques en la matière.

Vue des participants dans la salle

L’organisation de cette première édition s’est déroulée en deux phases notamment :

⮚ En première phase, une formation sur la plateforme d’e-learning de « ISOC Global » qui a permis, à plus de 40 participants proposés par plusieurs structures de l’administration publique comme privée, de renforcer leurs connaissances sur le chiffrement de bout en bout et les bonnes pratiques de sécurisation du routage internet (MANRS).

⮚ Et une seconde phase qui a consisté à animer des panels par des experts du domaine, à mener des échanges afin de recueillir des suggestions et formuler des recommandations pour faire un plaidoyer sur l’utilisation de bonnes pratiques pour une meilleure digitalisation des services.

Pour finir, la sécurisation de l’Internet au Burkina Faso est une responsabilité commune. Ensemble en collaborant et en partageant nos connaissances et expériences, nous pouvons surmonter les défis de la digitalisation et assurer un avenir numérique sûr et prospère pour notre nation.

Internet Society, Notre Vision: Internet est pour tout le Monde.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page