Burkina Faso : L’association Entraid’Humaine vient en aide à des PDI à Kienfangué

L’association Entraid’Humaine a laissé parler son cœur ce dimanche 3 décembre à l’endroit de personnes déplacées internes de Kienfangué. Des habits, des chaussures et des couvertures, telle a été la composition du geste de l’association. Selon son secrétaire générale, Martial Ouédraogo, ce don est une réponse à l’appel du chef de l’État.

Manifester la solidarité envers les personnes vulnérables, tel a été le mot d’ordre qui a conduit l’association Entraid’Humanaine à Kienfangué. Et dans la manifestation de cette solidarité, ce sont des habits, des chaussures et des couvertures qui ont été remis aux 437 personnes déplacées internes installées dans le site depuis 2019.

Selon Martial Ouédraogo, le secrétaire général de l’association Entraid’Humaine, ce geste est un élan de solidarité. « En tant qu’association patriote qui a l’humanitaire dans sa ligne de mire, on a jugé bon de faire ce geste. C’est un petit don composé de tout ce qui pourra être utile à ces personnes qui fuient leurs localités », a-t-il dit.

Le parrain de l’activité, Djibril Kader Ouédraogo

De son côté, Mariam Barry, membre de l’association, a fait savoir que le choix du site de Kienfangué s’est fait par rapport aux femmes et aux enfants. Pour elle, ils constituent les couches les plus affectées et nécessitent un regard particulier. « Nous savons que ce n’est pas simple pour eux et on essaie de faire de notre mieux pour leur venir en aide », a-t-elle signifié.

Pour sa part, le parrain de l’activité, Djibril Kader Ouédraogo, a souligné que « c’est un honneur pour lui d’accompagner l’activité ». Selon ses propos, le présent don est une activité salvatrice qui permet de témoigner la solidarité aux personnes en difficulté. « C’est un geste qui est hautement symbolique. La force d’une nation, c’est aussi sa capacité à construire les fondements qui vont soutenir son développement », a-t-indiqué.

Il faut noter que l’association Entraid’Humaine intervient principalement dans la culture, la promotion de l’entrepreneuriat chez les jeunes et l’humanitaire. En plus du don, l’association entend offrir des formations aux femmes du site.

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page