Institut Africain de Santé Publique : 10 années à contribuer à la construction de systèmes de santé forts et résilients

La première édition des Journées Scientifiques de l’Institut Africain de Santé Publique (IASP) s’est tenue ce lundi 23 octobre 2023. Un événement qui a marqué le 10e anniversaire de l’institut. Ce rendez-vous a offert l’occasion d’échanger sur les pistes à explorer pour développer le système sanitaire au Burkina Faso.

« Sécurité sanitaire mondiale : enjeux et défis pour les systèmes de santé en Afrique », c’est sous ce thème que s’est tenu la première édition des Journées Scientifiques de l’Institut Africain de Santé Publique (IASP). Un rendez-vous tenu en marge de la célébration des dix ans d’existence de l’institut. Selon le Pr Séni Kouanda, le Président du Conseil d’Administration des journées scientifiques, c’est une occasion de poser le débat et de voir comment offrir des systèmes de santé forts et résilients.

« L’IASP a contribué au cours des dix dernières années à la construction de systèmes de santé forts et résilients au Burkina Faso grâce à la formation et à la recherche sur les problèmes prioritaires de santé », a laissé entendre le Président du Conseil d’Administration des journées scientifiques. Selon ses propos, ces réalisations ont été atteintes conformément à la mission de l’institut.

« Pendant ces journées, les participants vont échanger sur le thème principal » (Pr Séni Kouanda)

Continuant sur le bilan de l’ISAP, il a souligné que ce sont environ 300 spécialistes en santé publique qui sont passés par l’institut. Aussi, près de 1000 professionnels de santé ont bénéficié des renforcements de capacité de l’IASP toujours selon les mots du Pr Séni Kouanda. Des chiffres qui prouvent « la vitalité de la recherche au sein de l’institut » pour lui.

Le Président du Conseil d’Administration des journées scientifiques a signifié également que ce sont 2 292 étudiants originaires de 16 pays qui sont passés par l’institut. « Pendant ces journées, les participants vont échanger sur le thème principal. Il faut déjà réfléchir à la survenue d’autres épidémies. (…) Également, nous allons échanger sur le futur de la formation en santé publique », a-t-il ajouté.

Comme perspective, il faut noter que la vision de l’IASP est de devenir un « centre de référence » et de mettre à avant les réflexions qui vont se mener dans le but de résoudre les problèmes de santé qui se posent face aux populations.

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page