Recherche et innovation : Des acteurs du projet VaRRIWA en visite à Ouagadougou

Dans le cadre du projet de Valorisation des Résultats de la Recherche et de l’Innovation en Afrique de l’Ouest (VaRRIWA), une mission venue du Togo a fait un séjour au Burkina Faso dans la semaine du 13 au 17 mars 2023.

L’objectif de cette mission, selon l’Enseignant chercheur de l’Université de Lomé, Adjonou Kouassi, par ailleurs Assistant du Coordinateur du projet VaRRIWA, est de venir soutenir les actions du point focal du projet VaRRIWA au Burkina Faso, notamment le Professeur Moussa Willy Bantenga.

« Notre mission au Burkina Faso, c’est d’appuyer le point focal du Burkina Faso afin de pouvoir identifier davantage les partenaires, d’expliquer les objectifs du projet à ces partenaires, de pouvoir solliciter leur accompagnement pour la réalisation des activités du projet », a-t-il confié.

A en croire Adjonou Kouassi, depuis l’arrivée de la mission à Ouagadougou, plusieurs résultats ont été engrangés. « Depuis que nous sommes arrivés à Ouagadougou, On a pu rencontrer plusieurs institutions dont la Commission de l’UEMOA, on a rencontré la fondation EBOMAF, on a rencontré la Chambre de commerce et de l’industrie du Burkina. (…) Nous avons rencontré d’autres partenaires tels que la FERSIT et d’autres y compris les institutions mêmes de l’Université Joseph Ki-Zerbo », a-t-il soutenu.

Selon lui, tous les responsables d’institutions rencontrés ont donné leur accord de principe à accompagner le projet VaRRIWA. Ces responsables d’institutions en question estiment que les activités inscrites dans le cadre du projet pourraient aider à mettre en lumière les résultats de la recherche.

La prochaine étape du projet VaRRIWA va consister à l’organisation d’un forum à Lomé au Togo, a confié Adjonou Kouassi. « Nous sommes actuellement à une étape où on est en train de préparer un forum qui aura lieu à Lomé au cours du mois de septembre et c’est la principale activité phare », a laissé entendre l’Assistant du Coordinateur du projet VaRRIWA.

Le forum qui se tiendra à Lomé dans le cadre du projet VaRRIWA va permettre aux chercheurs, aux innovateurs, aux institutions, aux acteurs du secteur privé et aux partenaires du développement de discuter un tant soit peu des difficultés qu’ils rencontrent. « Nous prenons par exemple le cas du secteur privé, les difficultés qu’ils sont en train de rencontrer pour travailler, et à pouvoir rencontrer les innovateurs de sorte que les gens puissent expliquer leurs problèmes et les innovateurs pourront analyser quelles peuvent être les possibilités de leur trouver des solutions. Par la même occasion, les innovateurs, également, vont exposer les innovations qu’ils ont, leurs inventions qu’ils ont, ce qui permettra aux autres acteurs du développement aussi de pouvoir étudier quelles peuvent être les opportunités d’exploitation des innovations qui sont exposées », a expliqué l’Enseignant chercheur.

L’objectif du forum qui doit en principe se tenir dans le mois de septembre 2023, est de tisser des relations de partenariat entre les différentes catégories d’acteurs qui seront présentes, pouvoir avoir des engagements de financement et dans la mesure du possible, conclure des accords de financement.

En rappel, l’objectif fondamental du projet VaRRIWA est de promouvoir le réseautage entre les acteurs de la recherche et le monde socioéconomique pour le financement des projets. Le projet vise aussi une mise à l’échelle des innovations technologiques dans un cadre de partenariat public-privé, a fait savoir le point focal.

VaRRIWA est mis en œuvre dans quatre pays à savoir le Sénégal, le Togo, le Bénin et le Burkina Faso et l’entité principale porteuse du projet est l’Université de Lomé.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page