Fonds de Soutien Patriotique au Burkina Faso : Plus de 320 millions F CFA collectés par le gouvernement

Le ministre de l’économie, des finances et de la prospective, Dr Aboubakar Nacanabo, a, au cours d’une conférence de presse à Ouagadougou ce vendredi 20 janvier 2023, donné des informations sur le Fonds de Soutien Patriotique (FSP). Il a annoncé que le gouvernement a collecté 320 millions 749 510 F CFA et des dons en nature (vivres, engins, camions pour transporter les vivres mis à leur disposition).

A ce jour, le point des ressources collectées par le comité mis en place au niveau de la présidence du Faso fait état de 320 millions 749 510 F CFA et des dons en nature. C’est le point donné par le ministre de l’Économie et des Finances, Dr Aboubakar Nacanabo, ce vendredi 20 janvier 2023, à Ouagadougou, sur le Fond de Soutien Patriotique (FSP).

En vue de soutenir les efforts de défense et de sécurisation du territoire national, le gouvernement s’est doté d’un instrument unique pour la collecte et la gestion transparente et efficace des contributions financières. Il s’agit du Fonds de Soutien Patriotique.

Selon le ministre chargé de l’économie, la mise en place de ce fonds a plusieurs raisons. Il s’agit notamment de la réduction des espaces budgétaires, la limitation des ressources et l’accroissement des besoins. A cette raison, s’ajoute celle du soutien des populations de l’intérieur et de l’extérieur du Burkina Faso aux actions engagées par le gouvernement, à travers des mobilisations et des contributions spontanées. L’autre raison, est la canalisation des contributions diverses dans un cadre organisé.

Les ressources du FSP sont constituées des dons et legs, des affectations de ressources spécifiques, selon Dr Aboubakar Nacanabo, ministre chargé de l’économie.

Les ressources de ce fonds sont constituées des contributions financières volontaires des personnes physiques et morales résidant au Burkina Faso et à l’extérieur, des partenaires techniques et financiers. Elles sont aussi constituées des dons, des legs, des affectations de ressources spécifiques et toute autre ressource autorisée.

« Les contributions reçues excluent tout engagement devant se traduire par un endettement du Burkina Faso et doivent s’inscrire dans la réalisation des objectifs du FSP », a précisé le Dr Aboubakar Nacanabo.

C’est par le paiement direct, le précompte, le préfinancement et la répartition, que les ressources du Fonds de Soutien Patriotique sont collectées et logées dans un compte ouvert dans les livres du Trésor Public.

Les OSC légalement reconnues peuvent auditer le fonds

Informant l’organisation d’un point mensuel pour chaque type de contribution, le ministre en charge de l’économie a souligné que la situation du mois de janvier 2023 sera disponible dans la première semaine du mois de février 2023.

Le ministre chargé de l’économie a surtout notifié que le FSP peut faire l’objet d’audit indépendant sur initiative de l’Etat ou de ses partenaires. En effet, l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre le terrorisme (ALSE/SC) a été sollicitée pour faire des contrôles. Il y a également l’inspection générale des finances, l’inspection technique du trésor et la Cour des comptes.

« Nous avons même prévu dans le décret que toute organisation de la société civile légalement reconnue qui souhaite auditer le fonds, peut demander à le faire. Le REN-LAC, par exemple peut demander d’auditer les fonds », a-t-il déclaré.

Il est à noter que le Fonds de Soutien Patriotique est instauré pour une durée d’un an, renouvelable, en cas de besoin. Il peut être dissout dès la disparition de son objet et en cas de dissolution, ses ressources non utilisées sont reversées au Trésor public.

Le ministre Aboubakar Nacanabo a aussi rappelé que le Fonds de Soutien Patriotique est un fonds qui collecte exclusivement des contributions en espèce. A priori, les contributions en nature ne sont pas recevables à ce niveau. « Il y a un comité qui a été mis en place au niveau de la présidence qui collectait aussi les contributions en espèce qu’en nature. Ce qu’on va faire, c’est de centraliser toutes les contributions en espèce, au niveau du Fonds et le comité qui a été mis en place, va continuer à recevoir les contributions en nature », a-t-il expliqué.

En rappel, un fonds de soutien aux Volontaires pour la Défense de la Patrie (VDP) a été créé le 11 janvier 2023 en Conseil des ministres avec un besoin de financement de près de 100 milliards de F CFA. 

Lire ici ▶ Contribution volontaire pour le fonds de soutien patriotique : Le formulaire de cession volontaire sur les salaires est disponible

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page