Football : L’Algérie démarre son CHAN sans le Maroc

Un peu moins d’un mois après la finale de la Coupe du Monde 2022, le continent africain accueille du 13 janvier au 4 février 2023, la septième édition du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN).

Que faut-il comprendre par CHAN ?

A la différence de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), les nations candidates au CHAN ne doivent sélectionner que les joueurs évoluant dans les clubs de leurs Pays respectifs.

Les joueurs évoluant dans les Championnats étrangers ne sont pas autorisés à participer à cette compétition.

Il s’agit là d’un bel esprit de la Confédération Africaine de Football (CAF) qui contribue ainsi à la promotion du football africain. Le CHAN constitue une tribune pour les joueurs africains de démontrer leur savoir-faire, toute chose qui pourrait taper dans l’œil des recruteurs des grands clubs internationaux.

Quels sont les pays présents au CHAN 2023 ?

Pour cette 7e édition, 18 nations devaient être présentes au CHAN, contrairement à la dernière édition qui en a accueilli 16 pays.

Il s’agit de l’Algérie, la Libye, l’Éthiopie le Mozambique, la République démocratique du Congo, l’Ouganda, la Côte d’Ivoire, le Sénégal, le Ghana, le Soudan, le Madagascar, le Mali, l’Angola, la Mauritanie, le Cameroun, le Congo, le Niger et le Maroc.

Une absence intrigante du Maroc

Les marocains, double tenant du titre brilleront par leur absence à cette compétition.

Qu’est ce qui pourrait expliquer cette situation ? Est-ce finalement les tensions politiques qui ont eu raison du football ?

Les dirigeants des instances organisatrices du CHAN se sont contentés de s’émouvoir sans donner une explication claire de cette absence du Maroc à cette compétition.

Mais qu’à cela ne tienne, l’on sait qu’entre l’Algérie, pays organisateur du CHAN et le Maroc, ce n’est pas le grand amour.

Il y a une tension entre l’Algérie et le Maroc depuis plusieurs années. Cette situation s’est davantage exacerbée en septembre 2021 conduisant ainsi à une rupture des relations diplomatiques entre les deux Pays. Aucun vol ne s’effectue donc directement entre les deux pays. C’est du reste la raison qui a été avancée par la Fédération Royale Marocaine du Football (FRMF) dont la présence au CHAN était conditionnée par l’obtention d’une autorisation des autorités d’Alger. Cette autorisation n’a malheureusement pas pu être obtenue.

Dans tous les cas, cette absence du Maroc, ce pays au parcours admirable à la dernière Coupe du Monde doublée de celle de l’Égypte et de la Tunisie plombe quelque peu le niveau et l’engouement autour de cette compétition.

Au demeurant, nous espérons que les sélections des pays engagés dans cette compétition produiront du spectacle au grand bonheur des admirateurs du football.

Rendez-vous le 04 février prochain pour savoir qui des dix-sept (17) pays repartira avec le trophée.

Amidou BANDE, Chroniqueur sportif

Correspondance particulière

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page