Burkina Faso : Les mérites de 201 personnels de la Gendarmerie nationale reconnus

La gendarmerie nationale a, ce vendredi 13 janvier 2023, célébré les mérites de ses personnels, au cours d’une cérémonie de décoration. Ce sont au total 201 récipiendaires, dont 9 personnels féminins.

La gendarmerie nationale a reconnu ce vendredi 13 janvier 2023, les mérites de 201 personnels au cours d’une cérémonie de décoration. Il s’est agi de récompenser les personnels distingués pour leur dévouement et leur abnégation au travail et les galvaniser, afin qu’ils puissent redoubler d’efforts.

Parmi ces récipiendaires, il est dénombré 2 Officiers de l’ordre l’Etalon, 4 Chevaliers de l’ordre de l’Etalon, 16 Chevaliers de l’ordre du mérite burkinabè, 3 Officiers pour la médaille d’honneur militaire et la médaille militaire, 68 sous-officiers pour la médaille militaire et 108 dans la médaille commémorative avec agrafe Guinée Bissau et agrafe Mali, dont 9 personnels féminins.

Le Chef d’état-major de la gendarmerie nationale (CEMGN), lieutenant-colonel Evrard Somda, a été élevé au rang d’Officier de l’ordre de l’Etalon. Il a été le premier à recevoir sa médaille des mains du chef d’Etat-major général des armées, le Colonel-major David Kabré.

Selon le lieutenant-colonel Evrard Somda, Chef d’Etat-major de la gendarmerie nationale (CEMGN), cette cérémonie est l’occasion de connaître le mérite des personnels de la gendarmerie nationale qui se battent nuits et jours pour assurer la sécurité des biens et des personnes au Burkina Faso. Dédiant sa médaille au personnel de la gendarmerie qu’il commande, le CEMGN a laissé entendre que la cérémonie de distinction est une invite à persévérer dans les efforts pour que la victoire soit rapide.

Le CEMGN, Lieutenant-Colonel Evrard Somda a dédié sa médaille aux Hommes qu’il commande.

«Je la dédie particulièrement au personnel que j’ai commandé durant les cinq dernières années passées. Je la dédie plus particulièrement aux hommes à qui on a commandé de partir. Ils sont partis et ils ne sont pas revenus. Ils ont payé le prix du sacrifice suprême. Donc je dédie cette médaille à tous ces Hommes qui se sont sacrifiés pour que notre pays puisse vivre en paix », a-t-il déclaré.

La médaille d’honneur militaire est décernée aux personnels officiers des Armées de Terre, de l’Air et la Gendarmerie Nationale qui se sont distingués par leur dévouement à la nation, leurs valeurs professionnelles, la durée et la qualité de leur service. Elle peut être décernée à titre normal, exceptionnel ou posthume.

La médaille militaire elle, est décernée aux personnels sous-officiers des armées de terre, de l’Air et la Gendarmerie Nationale qui se sont distingués par leur dévouement et leur sacrifice pour la nation, leurs valeurs professionnelles, la durée et la qualité de leur service. Elle peut être décernée à titre normal, exceptionnel ou posthume.

L’Adjudant-chef Ouédraogo Abdoul Aziz, récipiendaire de la médaille militaire s’est dit être reconnaissant à sa hiérarchie pour la distinction. « Cette médaille est un honneur fait à ma modeste personne et une invite à persévérer dans le travail bien fait pour la sécurité des personnes et leurs biens, notre mission », a-t-il relaté.

Adjudant-chef Ouédraogo Abdoul Aziz, récipiendaire de la médaille militaire a informé qu’il est reconnaissant à sa hiérarchie.

La médaille commémorative récompense les officiers et sous-officiers qui se sont distingués par leur dévouement à la nation dans les opérations de sécurité et de maintien de la paix.

L’Adjudant Ouédraogo Zalissa a reçu la médaille commémorative avec agrafe Mali. Selon elle, c’est une récompense, mais, aussi et surtout une invite à plus d’engagement.

« C’est un honneur pour moi de recevoir cette médaille. Je suis reconnaissante et je remercie ma hiérarchie de m’avoir désignée pour la mission des opérations de soutien à la paix au Mali. Ça a été une fierté de représenter mon pays », c’est elle réjouie.

C’est une invite à plus d’engagement selon l’Adjudant Ouédraogo Zalissa, récipiendaire.

Il faut noter que cette cérémonie de décoration entre dans le cadre du 62e anniversaire de l’indépendance du Burkina Faso. Elle a été présidée par le Chef d’État-major général des armées, le Colonel-Major David Kabré.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page