Burkina Faso : Le Dr Amadou Dicko installé comme ministre délégué en charge des Ressources animales

Le ministre délégué auprès du ministre de l’Agriculture, des ressources animales et halieutiques, chargé des Ressources animales, Dr Amadou Dicko, a été installé ce jeudi janvier 2023 à Ouagadougou, dans ses fonctions par le ministre de l’Agriculture, des ressources animales et halieutiques, Dénis Ouédraogo.

Le, Dr Amadou Dicko occupe désormais le fauteuil de ministre délégué auprès du ministre de l’Agriculture, des ressources animales et halieutiques, chargé des Ressources animales. À l’occasion de sa cérémonie d’installation, le nouveau ministre a laissé entendre qu’il était conscient des missions qui lui ont été confiées.

« En ma qualité de ministre délégué, je puis rassurer le Chef du département de ma disponibilité à l’accompagner dans la gouvernance du secteur. D’ores et déjà, je compte m’inscrire dans un management participatif, avec maîtres-mots participation, construction et innovation », a-t-il rassuré.

Selon lui, le secteur de l’élevage est un secteur qui souffre comme tous les autres secteurs, mais reste l’un des secteurs qui souffre le plus à cause de l’insécurité. Il envisage donc d’apporter des innovations nécessaires dans ce domaine. « Nous allons plus tenter de mettre en place les outils numériques au niveau de l’élevage et également mettre des outils en place pour que l’élevage s’adapte mieux au contexte de l’insécurité », a déclaré le Dr Amadou Dicko.

Pour sa part, Dénis Ouédraogo, le ministre de l’Agriculture, des ressources animales et halieutiques entend entretenir une « collaboration franche et professionnelle » avec le nouveau ministre. « Je voudrais tout de suite rassurer le ministre délégué de mon entière disponibilité pour que nous puissions échanger, travailler dans la synergie en toute loyauté, en toute ouverture d’esprit et dans un dialogue véritable », a-t-il fait savoir.

En rappel, le Dr Amadou Dicko a été nommé le 10 janvier 2023. Jusqu’à sa nomination, il était le Chef de service gestion des données et de la valorisation au Laboratoire central de référence de l’Institut national de la santé publique.

Bernadette KAMBIRE (stagiaire)

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page