Le Capitaine Ibrahim Traoré aux VDP : « Nous n’allons plus faire cette défense passive parce que nous allons attaquer »

Le Capitaine Ibrahim Traoré, chef suprême des armées, s’est rendu sur un site de formation de Volontaires pour la défense de la patrie (VDP)  le 6 janvier 2023, selon un communiqué de la Présidence du Faso.

Le Président de la transition est allé les rassurer sur le soutien que leur apportera l’armée. Il les a aussi exhortés  à ne pas céder au découragement ni aux vents contraires. «Vous ne serez pas seuls, vous allez combattre avec nous dans les rangs de l’armée et nous allons libérer nos terres, nous allons donner espoir de vie à ces populations meurtries (…) Vous êtes l’espoir et ne vous laissez pas démoraliser par des apatrides qui sont là pour décourager cet élan patriotique. (…)  Actuellement, ils sont entrain de tirer sur la fibre ethnique pour espérer une guerre ethnique. Ça n’existe pas et ça n’existera pas au Burkina Faso », a-t-il déclaré, selon le communiqué de la Présidence du Faso.

Le Chef de l’Etat a également donné le ton sur la voie et la méthode prises pour lutter contre le terrorisme, celles d’être à l’initiative du combat. «Nous allons nous battre, nous allons nous défendre et nous n’allons plus faire cette défense passive parce que nous allons attaquer (…). Ça suffit maintenant », a-t-il indiqué.

Le  Capitaine Traoré a montré son engagement et sa détermination à accompagner le combat des VDP. «Vous VDP nationaux ici présents, vous avez fait le vœu de vous battre partout au Burkina Faso, et nous irons partout au Burkina Faso pour nous battre. (…) Nous allons nous engager avec toute l’énergie nécessaire et nous allons vous accompagner là où vous devez partir parce que pour cette patrie nous verserons la sueur qu’il faut, le sang qu’il faut pour la sauver, pour la préserver », selon ses propos cités par le communiqué. «Vous irez et vous reviendrez très souvent à l’arrière pour raconter vos batailles, pour raconter vos exploits et à un moment donné de l’histoire, vous pourrez dire à vos enfants à telle période, il y a eu ci et nous nous sommes levés et nous avons défendu les terres sur lesquelles vous vivez aujourd’hui», a-t-il ajouté.

A noter que le gouvernement burkinabè a recruté 50 000 VDP pour contribuer à lutter contre le terrorisme au Burkina Faso.

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page