Nouvel An 2023 : Le message du Parti « Les Démocrates »

Ceci est le message du Parti « Les Démocrates » à l’occasion du nouvel an 2023.

Chers compatriotes des villes et campagnes,

Le nouvel an 2023 qui arrive dans quelques heures m’offre l’agréable opportunité de m’adresser à vous et ce, pour la première fois depuis la création de notre parti, le 27 août 2022 à Ouagadougou.

L’année 2022 a été une année particulièrement éprouvante pour notre pays et notre peuple.

Sur le plan politique, le fait marquant a été l’irruption sur la scène nationale des éléments de notre armée avec à leur tête le Lieutenant-Colonel Paul-Henri Sandaogo DAMIBA qui ont proclamé leur prise du pouvoir politique sous la bannière du Mouvement Patriotique pour la Sécurité et la Restauration (MPSR) le 24 janvier 2022. Ils venaient ainsi de renverser le régime démocratiquement élu il y’a à peine une année de Monsieur Rock Marc Christian KABORE.

Cette interruption du processus démocratique par un coup de force justifiée par le MPSR comme la conséquence de l’incapacité du régime de Rock KABORÉ de venir à bout des attaques terroristes, a plongé le Burkina Faso dans une crise institutionnelle et politique au moment où la crise sécuritaire s’amplifiait.

Les 30 septembre et 1er octobre  2022, notre peuple assistait de nouveau à un changement interne par les armes au sein même du MPSR portant au pouvoir le Capitaine Ibrahim TRAORE avec une nouvelle version du MPSR dit « 2 ».

Sur le plan économique, l’augmentation deux fois de suite des prix des hydrocarbures a érodé davantage le pouvoir d’achat des Burkinabè pendant que les prix des produits de grande consommation flambent.

Le contexte social est marqué par la crise humanitaire avec la présence dans les villes des Personnes Déplacées Internes (PDI) qui, malgré les appuis du Gouvernement et des Partenaires de notre pays, peinent à sauvegarder leur dignité.

Nonobstant la lutte acharnée engagée sous le leadership du Président de la transition, chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE, de nombreuses infrastructures éducatives, et sanitaires, dans plusieurs régions à forts défis sécuritaires de notre pays, restent fermées du fait de l’insécurité.

Les différentes couches sociales (travailleurs des secteurs public et privé, acteurs du secteur informel, commerçants, ouvriers, paysans, sans-emplois, etc. sans distinction d’âge et de sexe) ploient sous les conséquences des crises sécuritaire, humanitaire et institutionnelle.

Camarades Militantes, Militants et Sympathisants du Parti

« Les Démocrates »,

L’espoir est permis. Notre pays de par le passé a su trouver des ressorts pour rebondir à chaque fois qu’une crise a menacé son existence. Nous disposons dans notre chefferie coutumière et traditionnelle, dans nos différentes confessions religieuses, dans nos organisations politiques et syndicales, en somme dans chaque burkinabè, des forces insoupçonnées pour juguler les crises sécuritaire, humanitaire et institutionnelle.

C’est pourquoi, chers compatriotes, la mobilisation générale, l’implication de tous s’imposent à nous. Le défi du moment commande que nous taisons nos divergences de tous genres, nos ambitions personnelles pour nous unir dans la lutte contre l’hydre terroriste et sauver notre pays. J’invite tous les Burkinabè, malgré les difficultés réelles à un sursaut national, à faire le sacrifice nécessaire de participer à l’effort de guerre. 

Camarades Militantes, Militants et Sympathisants du Parti

« Les Démocrates »,

Je voudrais au nom des membres du Comité Exécutif National de notre Parti « Les Démocrates », et au mien propre, formuler pour les Burkinabè et le Burkina Faso, mes vœux pour l’année 2023 qui sont entre autres.

La santé ;

Le succès dans les initiatives ;

Des avancées notables dans :

La reconquête du territoire national ;

La sécurisation du territoire national ;

Le retour des PDI dans leur milieu de vie ;

La cohésion sociale ;

La relance de l’économie ;

L’amorce d’un retour à l’ordre constitutionnel normal.

Notre Parti « Les Démocrates » entend jouer pleinement son rôle dans la création d’un environnement propice au vivre ensemble dans un Burkina Faso sécurisé et prospère. C’est notre devoir !

Bonne et Heureuse Année 2023 à tous !

LIBERTE ET PROGRES

Smaila OUEDRAOGO

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page