Ouagadougou : La Société des Gynécologues et Obstétriciens du Burkina vient en aide aux femmes déplacées installées à Basinko

Ce 27 décembre 2022, la Société des Gynécologues et Obstétriciens du Burkina (SOGOB) a effectué un don au profit des personnes déplacées internes installées dans le quartier Bassinko de Ouagadougou.

Les représentants de la SOGOB ont rendu visite à ces déplacés internes avec les bras chargés de sacs de riz, de bidons d’huile, de boules de savons et de kits hygiéniques. Ces présents ont été distribués à 50 des femmes parmi les déplacées internes en question. Ces femmes ont par ailleurs été sensibilisées sur l’utilisation des kits hygiéniques. 

Pour Léonard Dabiré, Secrétaire exécutif de la SOGOB, ce geste illustre l’adhésion de sa structure d’appartenance aux différents problèmes que le Burkina Faso connaît. « C’est depuis bien longtemps que ces populations sont en détresse. La SOGOB n’a pas une bonne raison pour rester à l’écart », a-t-il ajouté.

Pour poursuivre, Léonard Dabiré a fait comprendre que le don a été fait aux femmes parce que ce sont-elles qui sont les plus touchées par la crise sécuritaire. « À partir de cet instant, la SOGOB a inscrit cette activité dans son plan stratégique et chaque année, nous devrions mobiliser les ressources pour pouvoir faire ce geste », a-t-il dit en perspective. 

Wendata Sebego fait partie des bénéficiaires. Elle a tenu à remercier les donateurs tout en formulant le souhait que la paix revienne au Burkina Faso.

Dans la pratique, c’est l’association Djam Burkina qui a joué le rôle de facilitatrice de l’initiative de la SOGOB. Djam Burkina intervient dans l’action humanitaire, notamment à travers la mise en contact des déplacés internes avec les personnes de bonne volonté. Ilboudo Aïssata, Coordonnatrice de cette association, a lancé un appel à toutes les personnes de bonne volonté à venir en aide aux déplacées internes. « Souvent, on dit que les déplacés ne sont pas là. Ils sont remplis dans nos quartiers. Donc,  c’est à nous de voir comment leur venir en aide en attendant le retour de la paix », a-t-elle laissé entendre.

Notons qu’à ce jour, la SOGOB compte plus de 200 membres, selon son Secrétaire exécutif. 

Josué TIENDREBEOGO 

Faso7 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page