31e conférence annuelle « Jalsa Salana » : la Jama’at islamique Ahmadiyya du Burkina va prier pendant 3 jours à Kouba

La 31e édition de la conférence annuelle « Jalsa Salana » de la communauté Islamique Ahmaddiya a officiellement débuté ce samedi 24 décembre 2022 à Bustan-e-Mahdi sis à Kouba sur la route nationale numéro 5 à 25 km de Ouagadougou. Près de 10 000 personnes sont attendues à cette conférence avec des délégations venant des pays voisins comme le Ghana.

Avec pour thème « Les problèmes des temps modernes : les solutions de l’Islam » cette 31e conférence annuelle « Jalsa Salana » de la communauté Islamique Ahmaddiya du Burkina va durer trois jours.

Prenant la parole à la cérémonie d’ouverture, le président de la communauté Jama’at islamique Ahmadiyya du Burkina, Mahmoud Nasir Squibb, a d’abord récité une sourate très essentielle de la religion musulmane, la sourate Al Fatiha.

Des tentes sont dressées pour accueillir les participants -©Faso7

Par ailleurs, le premier responsable de la communauté islamique Ahmadiyya du Burkina a prodigué des conseils aux près de 10 000 participants attendus à cette conférence annuelle « Jalsa Salana ».

« Nous sommes ici pour prier. Il faut prendre ça très au sérieux pour qu’à votre retour, vous puissiez expliquer à vos parents qui n’ont pas pu faire le déplacement. (…) Allah a dit dans le saint Coran, qu’un bon musulman donne la préférence à son frère même s’il est dans le besoin. (…) Il faut monter que la communauté Islamique Ahmaddiya est une bonne communauté qui connait l’islam. A la sortie de cette conférence, vous aurez une bonne vie spirituelle », s’est exprimé Mahmoud Nasir Squibb.

Selon lui, durant ces trois jours, les participants feront chaque jour la prière du Tacaud avant d’assister aux différentes conférences autour du thème central. L’objectif est de donner une bonne formation spirituelle et religieuse, mais aussi une formation pour la vie pratique.

Partager le bon message pour décourager ceux qui ont pris les armes 

Pour Mahmoud Nasir Squibb, les enseignements qui seront tirés du thème cette 31e conférence annuelle « Jalsa Salana » à savoir « Les problèmes des temps modernes : les solutions de l’Islam », peuvent contribuer à lutter contre l’insécurité que traverse le Burkina Faso. Il sera question selon lui de distiller le vrai message envoyé par l’islam afin de décourager ceux qui ont pris les armes au nom de cette religion.

« Aucune religion sur terre n’enseigne à aller tuer quelqu’un. Toutes les religions qu’Allah a envoyées, c’est le message de paix. Il faut qu’on fasse les prêches pour expliquer aux gens. Deuxièmement, il faut qu’on les décourage. Il faut qu’on explique que ce qu’ils sont en train de faire au Burkina Faso, ce n’est pas la religion. Troisièmement, on doit prier pour nos forces (Forces de défense et de sécurité, Ndlr) qui sont en train de faire le combat », a expliqué le président de la communauté Jama’at islamique Ahmadiyya du Burkina.

Des tentes d’exposition dressées sur le site -©Faso7

Plusieurs tentes ont été installées pour accueillir les participants. Des tentes ont également été dressées pour servir de réfectoires et de lieux d’exposition. Un lieu a été aménagé pour recevoir les femmes. Et la sécurité sur tout le site est assuré par des agents de la Police nationale appuyés par plusieurs jeunes formés sur les questions de sécurité.

Selon le président du comité d’organisation, Daouda Koné, il a fallu trois mois de dur labeur pour réussir l’organisation de cette 31e conférence annuelle. A l’en croire, la communauté Islamique Ahmaddiya du Burkina Faso a en son sein, des enseignants, des élèves, des étudiants, des médecins, etc. Des conférences seront organisées afin de permettre à ces différentes personnes de même corps de se connaître, a-t-il précisé.

Un forum débat sur la liberté d’expression

Il faut que durant ces trois jours, la communauté Islamique Ahmaddiya compte également organiser un forum débat sur la liberté d’expression et ses limites. Ce forum sera ouvert à toutes les confessions religieuses et sera animé par un journaliste.

En rappel, l’invité spécial de cette 31e conférence annuelle « Jalsa Salana » est le représentant du Kahlif de la Jama’at islamique Ahmadiyya du Maroc, le Dr Selknams Issam. Prenant la parole, il a laissé entendre que, « tous les problèmes que le monde vit actuellement, une seule solution, c’est Allah ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page