Le Réseau des Caisses Populaires du Burkina célèbre 50 ans d’existence

Le Réseau des Caisses Populaires du Burkina (RCPB) célèbre ses 50 ans d’existence en cette année 2022. À l’occasion de cet anniversaire, la Directrice Générale de la Faîtière des Caisses Populaires du Burkina, Azaratou Sondo/Nignan, a annoncé ce jeudi 22 décembre 2022, la tenue de diverses activités pour marquer d’une pierre blanche cette date.

« Des noces d’or » à célébrer comme il le faut, c’est la vision de la Directrice Générale de la Faîtière des Caisses Populaire du Burkina, Azaratou Sondo/Nignan. Et pour y arriver, elle a indiqué que la faîtière entend, entre autres, réaliser des productions sur les 50 ans d’histoire de la Caisse Populaire du Burkina. Aussi, elle va faire des dons et tenir une nuit des bâtisseurs.

Revenant sur la célébration de ces « noces d’or », la directrice générale a laissé entendre que c’est une étape importante dans la vie de la faîtière et il était de bon ton de marquer d’une pierre blanche cette étape.

Azaratou Sondo/Nignan est aussi revenue sur l’historique et l’impact des caisses populaires. « Le Réseau des Caisses Populaires du Burkina est l’institution de microfinance la plus ancienne et la plus importante de notre pays.(…) Il couvre l’ensemble du territoire de notre pays avec plus de 200 points de vente. L’aventure a commencé en 1972 », a-t-elle laissé entendre.

Sur les produits et services du RCPB, il faut noter que « l’institution met à la disposition des populations des produits et services qui couvrent leurs besoins ». À titre illustratif, les Caisses Populaires ont contribué à plus de 2 463 milliards de Francs CFA dans les domaines de l’agriculture, l’élevage, le financement des PMI/PME, la santé, l’éducation et l’artisanat.

« La mission du RCPB est de contribuer à l’amélioration des conditions de vie de ses membres ainsi que de la communauté dans un esprit de solidarité et de responsabilité individuelle et collective », a fait savoir Azaratou Sondo/Nignan. Elle a signifié qu’annuellement, ce sont au moins 7 millions de Burkinabè qui sont servis.

Aussi, le RCPB injecte plus de 80 milliards de F CFA par an dans l’économie nationale, soit plus de 4 000 milliards en 50 ans. En plus de ces chiffres, la directrice générale de la faîtière des Caisses Populaires du Burkina a déclaré que la faîtière intervient également dans les activités sociales, et ce, grâce à l’appui de ses partenaires.

Sur les perspectives de la faîtière, sa directrice générale a déclaré qu’il s’agira essentiellement « d’accroître la contribution dans le développement, se rapprocher plus des populations et amorcer un virage à 360 o vers la digitalisation des services ».

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page