Burkina Faso : La gare OUAGA OUEST officiellement ouverte

La gare routière Ouaga Ouest, située à l’arrondissement 3 de la ville de Ouagadougou, a été inaugurée ce mardi 20 décembre 2022, par Abdoulaye Bassinga, le Gouverneur de la région du Centre, au nom du Colonel Boukaré Zoungrana, ministre chargé de l’Administration territoriale.

Au cours de la cérémonie d’inauguration, Abdoulaye Bassinga a indiqué que cette nouvelle infrastructure participe à la vision d’anticiper sur les problèmes de mobilité que connaissent beaucoup de villes du Sud.

Coupure du ruban -©Faso7

De ce qui précède, il a rappelé que le projet d’aménagement de la gare Ouaga Ouest vise entre autres à améliorer les conditions de travail des transporteurs et des acteurs associés ; améliorer les conditions d’accès à la gare, intégrant l’assainissement de la chalandise du projet et le confort des usagers ; éradiquer l’occupation anarchique sur la voie publique et assainir le cadre de vie des populations riveraines. « Depuis quelques années, le Burkina Faso traverse une crise sécuritaire très éprouvante. Mais les difficultés nées de cette crise n’ont pas affecté notre détermination collective à travailler pour le développement de nos villes », a-t-il indiqué.

Maurice Konaté, le Président de la délégation spéciale de la commune de Ouagadougou a fait savoir que le projet de construction de cette nouvelle gare a été réalisé par l’expertise locale. Il a aussi annoncé que la gare Ouaga Ouest sera gérée par l’Agence de Développement Économique et Urbain (ADEU), en collaboration avec le Conseil de Transports du Grand Ouaga (CTGO) et avec l’appui des organisations de transporteurs. « Qu’il s’agisse d’infrastructures de transport, d’organisation et de structuration de la ville ou de renforcement de ses services, la commune de Ouagadougou s’est engagée dans une démarche visant la mise en œuvre d’une politique de la ville et des actions lourdes de rééquilibrage de son territoire sur le court et moyen terme », a-t-il laissé entendre.

La construction de cette gare a coûté 2 milliards 242 millions 765 mille 085 francs CFA hors taxe. Elle a été financée par l’Agence Française de Développement (AFD) et l’État burkinabè, dans le cadre du Projet de Développement Durable de Ouagadougou (PDDO), gérée par l’Agence municipale des grands travaux (AMGT).

Luc Hallade, à la cérémonie d’inauguration -©Faso7

Luc Hallade, ambassadeur de France au Burkina Faso, a annoncé que dans la logique du PDDO, d’autres inaugurations d’infrastructures sont à venir, notamment des voiries prioritaires à Tanghin et Pissy. Ensuite, l’ambassadeur a indiqué que dans quelques mois, ce sont des infrastructures sportives et éducatives qui seront mises à la disposition de plusieurs quartiers de Ouagadougou avec la réhabilitation de la gare de l’Est.

Pour finir, Luc Hallade a annoncé la construction prochaine d’un nouveau marché et d’une nouvelle gare routière dans la ville de Bobo-Dioulasso, tout en informant que l’attention sera également portée sur d’autres chefs-lieux de régions. « L’inauguration de la gare OUAGA OUEST et les autres gares routières de Ouagadougou ainsi que la construction prochaine d’une gare moderne à Bobo Dioulasso à l’image de celles de Ouaga sont les signes de la solidité du partenariat entre le Burkina Faso et la France », a-t-il déclaré.

En rappel, la gare Ouaga Ouest est la deuxième infrastructure du genre réalisée dans la ville de Ouagadougou, après la gare de Ouaga Inter, construite avec un financement de plus de 4 milliards FCFA, octroyés par l’AFD. Cette gare n’est pas encore ouverte à cause d’un encombrement causé par des marchands de bétail. Le Président de la délégation spéciale de Ouagadougou a rassuré qu’un site a été aménagé pour accueillir les marchands de bétail en question. « Cette gare, elle va être bientôt ouverte, vaille que vaille, ça, on peut en être sûre. Quatre milliards deux cents millions, on ne peut pas jeter ça à l’air libre, c’est pas possible », a-t-il laissé entendre.

Josué TIENDREBEOGO

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page