Burkina Faso : Le CNATAC outille une vingtaine d’artisanes en gestion d’entreprise

Le Centre national de transformation artisanale du coton (CNATAC), en collaboration avec la Maison de l’entreprise du Burkina, a organisé une formation de renforcement de capacités au profit des artisanes, ce vendredi 9 décembre 2022 à Ziniaré. Cette formation a réuni une vingtaine de participantes.

En vue de renforcer les capacités des artisanes, une formation a été organisée pour elles ce vendredi 9 décembre 2022 à Ziniaré. Selon Binta Dianda de la direction générale de l’artisanat et agent de l’unité de gestion du projet CNATAC, cette formation fait partie des objectifs du projet qui est de renforcer les capacités des bénéficiaires.

« C’est suite aux expressions des besoins des artisans que nous avons retenus les thèmes des formations », a-t-elle affirmé. Ainsi, les participantes seront formées en comptabilité de base, tendance du marché, gestion d’entreprise, informatique, formation technique en tissage, en confection et en teinture. Chaque session de formation s’étale sur trois jours.

Le projet de renforcement des compétences des artisans burkinabè est un projet cofinancé par l’état burkinabè et l’agence de financement d’Italie ,selon Binta Dianda – © Faso7

Le projet de renforcement des compétences des artisans burkinabè du CNATAC est exécuté par la Maison de l’entreprise. Selon Souleymane Soudré du service de renforcement des capacités des entreprises, au niveau de la direction marketing de l’appui conseil de la Maison de l’entreprise du Burkina, la Maison de l’entreprise gère le volet renforcement de capacités en gestion des artisans bénéficiaires du projet CNATAC.

« Les participants reçoivent déjà des formations techniques. C’est une base remise par la direction générale de l’artisanat et ces participantes bénéficient déjà de formation technique en teinture, en tissage. Il est nécessaire, qu’en plus de ces formations techniques, ces artisans puissent bénéficier également des formations managériales et de sessions au profit de leurs entreprises », a-t-il déclaré.

Selon Souleymane Soudré de la Maison de l’entreprise du Burkina, plus de 700 artisans seront formés – © Faso7

Souleymane Soudré a laissé entendre qu’il est prévu l’organisation et l’animation de 35 sessions en gestion, délocalisées au niveau des différentes régions d’intervention du projet. Il s’agit de 10 régions dont la Boucle du Mouhoun, la région des Cascades, du Plateau central, le Nord et le Centre-nord.

Les sessions de formation en région ont débuté le 5 décembre 2022 et s’étendent jusqu’au 17 décembre 2022. Plus de 700 artisans seront formés en session, à travers un certain nombre de modules dont l’analyse et la compréhension du bilan, la comptabilité de base, les tendances du marché, le management de la PME et le  marketing.  

Le projet de renforcement des compétences des artisans burkinabè par la mise en place d’un Centre national de transformation artisanale du coton (CNATAC) est un projet cofinancé par l’Etat burkinabè et l’Agence de financement d’Italie à plus de 3 milliards de Francs CFA. L’Etat burkinabè contribue pour 8,2 % et 92,2 % de la part de l’Italie. Sa période de mise en œuvre va du 1er avril 2020 au 31 mars 2023.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page