La CEDEAO appelle la Communauté internationale à soutenir le Burkina Faso

Le 4 décembre 2022, à Abuja au Nigéria, s’est tenue la 62e session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO. La Conférence, selon le communiqué final rendu public le mardi 6 décembre 2022, a salué la volonté des autorités burkinabè à respecter le calendrier de transition de 24 mois.

La CEDEAO a également exprimé sa « forte préoccupation face à la situation humanitaire ». Face à l’ampleur de la crise humanitaire, la Conférence a instruit le Président de la Commission de prendre des mesures urgentes pour soutenir le Burkina Faso.

De la situation sécuritaire, tout en se disant préoccupée, la Conférence exhorte des Etats membres de la CEDEAO, de l’Union africaine et la communauté internationale à « soutenir » le Burkina Faso dans la lutte contre le terrorisme.

« Toutefois, la Conférence réitère que tous les efforts doivent être menés de sorte que le soutien au Burkina Faso ne conduise pas à une prolifération incontrôlée des armes dans le pays et dans la sous-région », lit-on dans le communiqué.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page